Airbus Nantes Bouguenais : un salarié licencié réintégré

L'employé d'Airbus Nantes qui a réalisé ces dessins avait été licencié en décembre 2017 / © DR
L'employé d'Airbus Nantes qui a réalisé ces dessins avait été licencié en décembre 2017 / © DR

Les Prudhommes de Nantes viennent d'ordonner la réintégration d'un salarié licencié par Airbus en 2017.
 

Par Pierre-Erik Cally

Il avait été renvoyé pour une caricature en décembre 2017, Grégory Auguste, ajusteur à Airbus et donc dessinateur à ses heures, attendait avec une certaine impatience les conclusions du tribunal des Prudhommes.
Il était l’auteur de 2 dessins qui avait fortement déplu à sa direction, celle-ci reconnaissant dans l’un d’eux son directeur des ressources humaines représenté en cerbère jetant des salariés dans une poubelle.
Airbus en évoquant "un caractère injurieux, blessant et excessif "  l’avait alors licencié pour faute professionnelle.

Un licenciement déclaré "nul"


Mais les Prudhommes viennent donc de déclarer ce licenciement "nul" et ordonne sa réintégration dans l’entreprise comme l’indique cet extrait :

"Le conseil de Prud'hommes de Nantes (…) Dit que la S.A.S. Airbus Opérations a porté atteinte à la liberté d'expression de monsieur Grégory Auguste.
En conséquence, prononce la nullité du licenciement et ordonne la réintégration de monsieur Grégory Auguste avec paiement des salaires du jour de son licenciement  au jour de la réintégration."


Le syndicat qui l’accompagne, la CGT, exprime dans un communiqué mercredi sa satisfaction.
Une pétition de soutien et un débrayage avait été organisés sur le site de Nantes début 2018.
 
 
 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus