• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Une cinquantaine d'adresses nantaises répertoriée sur un guide à l'usage des sans-abris

© Joel Le Moellic pour Google Map
© Joel Le Moellic pour Google Map

L'information n'a pas de valeur marchande et permet parfois d'accéder à la solidarité. Pour cette raison, une jeune femme tente d'informer les personnes en situation de fragilité des lieux qui leur sont accessibles. Elle rassemble des adresses dans un guide en ligne.

Par Cathy Dogon

Elle réunit la solidarité dans un guide en ligne. Victoria Mandefield a 23 ans. Soliguide, c'est son initiative, lancée en 2015 en parallèle à ses études en école d'ingénieurs.

La jeune femme est partie du constat de la fracture numérique des personnes dans le besoin. Mélangé à son altruisme, elle a pensé à rassembler les adresses utiles à des personnes en situation de fragilité. Sur Nantes, une cinquantaine y est rassemblée, parmi lesquelles des toilettes, des bains douches, des lieux d'échange, et des bons plans hébergement ou restauration d'urgence. 


Dans la cité des Ducs, on trouve par exemple le restaurant social Pierre Landais, les Cars du coeur, les coordonnées de médecins disponibles, ou encore la chorale au Clair de la rue.

L'étape d'après est en passe d'être passée : à Bordeaux, des bornes tactiles vont être installées dans la rue. Ce recueil sera désormais disponible aux personnes sans équipement, en un glissement de doigt. 


A lire aussi

Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus