Coronavirus : à Nantes, si tu ne peux pas aller à la culture, la culture ira à toi !

La Folle journée de Nantes, consacrée à Beethoven, ici le 2 février dernier (photo d'illustration). / © Franck Dubray / FTV
La Folle journée de Nantes, consacrée à Beethoven, ici le 2 février dernier (photo d'illustration). / © Franck Dubray / FTV

Pour lutter contre l’épidémie, un seul mort d’ordre : "restez chez vous !". Mais une fois qu'on l'on respecte scrupuleusement ces préconisations, reste à s’occuper. La Ville de Nantes a donc décidé de mettre à disposition plusieurs outils pour rompre l’ennui.

Par Virginie Charbonneau

La Culture s’invite chez vous, ce sont des contenus culturels mis en ligne gratuitement par la ville de Nantes et Nantes Métropole. Le musée d’Arts de Nantes, le muséum d’histoire naturelle, le château des ducs de Bretagne, le Chronographe à Rezé s’ouvrent virtuellement aux habitants confinés.

Sur leurs sites, ces lieux vont ainsi proposer des vidéos sur leurs collections, des conférences en ligne, des articles et des photos et même des films de Charlie Chaplin, en lien avec l’exposition consacrée à l'acteur et réalisateur des Temps modernes qui s’est terminée en février. Ces contenus, pas encore disponibles, devraient l’être très bientôt.
 

Se cultiver via son écran

On ne peut pas sortir dans la ville, mais on peut l’arpenter à travers son écran grâce à des parcours thématiques. 21 sont proposés autour d’une personnalité liée à Nantes (Jules Verne, Anne de Bretagne, etc.), d’un thème (le patrimoine scientifique, la traite négrière, les cinémas nantais, etc.) ou d’un quartier (Sainte-Anne, Bas-Chantenay, Nantes-Erdre, St Félix, etc.). Ces contenus sont disponibles sur patrimonia.nantes.fr.

Vous êtes passionné d’archives ? Celles de Nantes vous donnent accès à leur fonds. Photographies, cartes postales, plans, affiches sont en ligne sur leur site.

Et au-delà des concerts d’applaudissements que vous entendez le soir, vous avez peut-être envie d’un vrai concert de musique ? Oubliez les salles et préférez le site du Lieu unique ou celui de l'association Apo-33 pour la musique électronique et expérimentale.

 

Un plan d’aide pour les acteurs culturels

Parallèlement à ces mises en ligne, la Ville de Nantes a pris des mesures d’urgence pour soutenir les professionnels de la culture, durement touchés par l’annulation de tous les spectacles, concerts, représentations théâtrales, festivals.
 
Tous les engagements pris par la Ville sont confirmés : autrement dit, les spectacles qui avaient été achetés par la collectivité pour la programmation de ses lieux culturels ne seront pas annulés, et seront donc payés aux artistes et compagnies.

 


Les subventions votées seront maintenues, quel que soit le niveau d’activité et l’avancement du projet. Les associations culturelles logées par la Ville bénéficieront aussi d’une exonération de loyer.

L’inquiétude porte aussi sur la situation des intermittents du spectacle. Johanna Rolland, la maire de Nantes demande notamment au ministre de la Culture "de prendre des mesures particulières, notamment dans le calcul de leurs droits".

La ministre du Travail et le ministre de la Culture ont annoncé ce jeudi 21 mars que la période de référence pour le calcul de leurs indemnités est décalée de toute la durée du confinement. L'annonce qui répond à une pétition en ce sens qui avait recueilli 50 000 signatures en quelques jours.

Sur le même sujet

Les + Lus