Coupe d'Europe de football. Les supporters "déçus de ouf", de la fan zone aux bars nantais, après la défaite des Bleus

Ils étaient venus nombreux et sont repartis déçus : les supporters de l'équipe de France de football ont envahi la fan zone avec écran géant installé cours Saint-Pierre à côté de la cathédrale à Nantes. Malgré la pluie, ils étaient également nombreux sur les terrasses et dans les bars du centre-ville. Ambiance chaude refroidie par la défaite des Bleus sur le score de 2 buts à 1, en demi-finale de la Coupe d'Europe, face à l'Espagne.

Ils se sont mobilisés malgré la pluie autour des nombreux bars du centre-ville de Nantes qui avaient sorti des écrans géants pour suivre la demi-finale de coupe d'Europe de football entre la France et l'Espagne.

Les supportrices et supporters des bleus s'étaient notamment donné rendez-vous sur la place du Bouffay, épicentre festif de ce quartier piétonnier de l'hypercentre historique de Nantes où se concentrent bars et restaurants.

La France ouvre le score

La joie explose et les spectateurs exultent lorsque la France ouvre le score dès la 9e minute grâce au héros enfin efficace Kylian Mbappé servi par l'ancien joueur nantais Randal Kolo Muani.

Malheureusement, l'espoir d'un peu de baume au cœur dans cette période agitée est enterré par un jeune prodige de 16 ans. Le plus jeune joueur de cette compétition, lamine Yamal, égalise pour l'Espagne du pied gauche une dizaine de minutes plus tard.

Titouan a du mal à cacher sa déception dans son maillot officiel de l'équipe de France dans cet Euro 2024.

"Je la sentais bien cette demi-finale mais là je suis un peu dégoûté ça nous a calmés " avoue-t-il.

"Les Espagnols jouent mieux et on n’a pas beaucoup d'occasions" conclut Tristan.

À ses côtés, son voisin intervient et se veut optimiste : " on se fait manger mais je pense qu'on va revenir et qu'on va gagner ce match" pronostique-t-il.

Le reportage de Céline Dupeyrat et Cathy Colin, monté par Christophe Person :

durée de la vidéo : 00h01mn41s
le reportage de France 3 Pays de la Loire du mercredi 10 juillet 2024 ©France 3 Pays de la Loire

La douche définitivement froide

Malheureusement l'équipe de France, sonnée, prend un deuxième but seulement quatre petites minutes plus tard sur un enchaînement du joueur espagnol Olmo.

Dans les bars de la Place du Bouffay où de nombreux spectateurs ont trouvé refuge pour éviter la pluie les commentaires fusent.

" On s'est fait égaliser et il y a même 2 à 1 maintenant pour l'Espagne"  explique amer Dorian.

"Oui l'Espagne est devant mais on va avoir des actions en contre on espère" ajoute-t-il.

"On y croit " rajoute dans la foulée son amie.

La France en dessous en termes de jeu ?

"Non. On joue pareil sur toutes les équipes c'est juste que l'Espagne pose plus de problème que les autres adversaires. On va trouver les solutions et se créer des occasions, il faudra juste les mettre" analyse de son côté Florian.

Moins dans l'analyse froide et plus dans l'émotion joyeuse, Clément, toujours attablé en terrasse place du Bouffay s'improvise commentateur sportif au milieu d'une joyeuse troupe de copains, visages grimés du drapeau français.

"On connaît la France, on connaît l'Espagne, ils vont baisser en régime. On va les avoir !" assure-t-il. 

"Mbappé a enlevé son masque et quand un super-héros enlève son masque c'est que la situation est grave. Il va marquer !" rigole Clément.

Y croire jusqu'au bout

Jusqu'au bout les 4200 supporters de la fan zone cours Saint-Pierre à côté de la cathédrale de Nantes s'accrochent mais comme les bleus, incapables de marquer en seconde période, les Nantais finissent rincés.

Il n'y aura pas de finale de coupe d'Europe 2024 pour les Français.

"Déçu de ouf, on méritait d'aller plus loin" lâche ce jeune supporter

"Beau parcours même si on n’a pas marqué trop de buts" esquisse cet autre fan des bleus.

Qu'est ce qui a manqué à l'équipe de France demande-t-on ? 

"Du jeu, du talent de l'envie" réplique aussitôt cet autre spectateur.

Deux supportrices croisées s'avouent "très déçues" mais tout de suite tirent un coup de chapeau à un ex-joueur nantais qui a aidé Mbappé à inscrire le but tricolore.

"Bravo à Randal Kolo Muani le Nantais, on le soutient depuis le début" esquisse-t-elle avec un grand sourire.

Tout sourire ce jeune supporter tient à rester optimiste : "On est fier de notre pays, allez les Bleus ! Franchement, c'est pas grave".

L'Espagne jouera dimanche sa cinquième finale et file tout droit vers un quatrième titre européen.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité