Des supporters du FC Nantes manifestent contre le déménagement du club

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eléonore Duplay avec Lucie Rivière
Les supporters sont contre le projet de déménagement du centre d'entraînement historique de la Jonelière
Les supporters sont contre le projet de déménagement du centre d'entraînement historique de la Jonelière © France Télévisions Olivier Quentin

Vendredi 5 novembre, des supporters membres de plusieurs associations ont manifesté. Ils s'opposent au déménagement du centre d'entraînement du FC Nantes.

Près d'une centaine de supporters du FC Nantes se sont rassemblés vendredi 5 novembre sous les fenêtres du siège de la Communauté de Communes du Pays d'Ancenis pour dire non au projet de transfert du centre d'entraînement de la Jonelière, actuellement situé à la Chapelle-sur-Erdre.

Inauguré il y a 43 ans, il est devenu trop étroit pour le club. Son président Waldemar Kita souhaite s'implanter à Vair-sur-Loire, une commune située à 50 km du centre d'entraînement historique. "Il sera plus difficile pour les supporters de venir assister aux entrainement", souligne Thierry Tissot, président du club de supporters Activ Nantes supports.

Outre l'aspect strictement pratique, les supporters dénoncent un projet de façade. Ils s'interrogent : comment construirait-il un nouveau centre, alors que Waldemar Kita fait l'objet d'une enquête pour des soupçons de fraude fiscale et que le FC Nantes a obtenu un prêt de 20 millions, garanti par l'Etat ?

Le club a par ailleurs décliné toutes les propositions de relogement en métropole nantaise.

Selon des enquêtes de Médiacités, l'acquisition de biens immobiliers serait une manière de golfler la valeur du club pour Waldemar Kita. "Depuis 2007, il parle d'immobilier (...). Ce qui compte pour lui, c'est comment il peut vendre avec une plus-value financière",  indique Thibault Dumas, journaliste à Médiacités.

Dans les semaines qui viennent, les élus du Pays d'Ancenis devront se prononcer sur le tarif d'un terrain d'une trentaine d'hectares.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.