"Eviter les bises et les embrassades", grippe, Covid 19, les vacances de Noël commencent dans un contexte de forte circulation épidémique

Les vacances de Noël débutent dans un contexte de forte circulation épidémique, avec le cumul de la grippe, du Covid-19, et de la bronchiolite. Afin de limiter les contaminations et protéger les plus fragiles pendant la période des fêtes, l’Agence régionale de santé appelle à la vigilance. Elle incite notamment fortement à la vaccination et au respect des gestes barrières.

Les périodes de fêtes, on le sait, sont propices aux retrouvailles, au brassage de population, et donc aux contaminations. D'autant plus que le contexte est à la propagation de trois épidémies, le covid, la grippe et la bronchiolite.

"C'est une situation assez inédite que l'on ait une conjonction comme ça, sur une même période, de ces trois épidémies hivernales", reconnait Nicolas Durand, directeur général par intérim de l'ARS des Pays de la Loire.

Le système de santé est sous forte pression

Nicolas Durand

Directeur général par intérim, de l'ARS des Pays de la Loire

9e vague de covid et nouvelle augmentation des hospitalisations

Depuis un mois, la circulation du virus est notable dans tous les départements des Pays de la Loire. Après une forte accélération début décembre, les indicateurs restent élevés mais progressent de manière moins marquée, exceptés pour les plus de 65 ans.

Le 1er décembre, le taux d’incidence en population générale était de 415 cas pour 100 000 habitants, avec un taux de positivité de près de 33%.

Le taux d’incidence pour les personnes de plus de 65 ans était quant à lui de 368 pour 100 000 habitants, avec un taux de positivité de 24,3%. 

Au 15 décembre, le taux d’incidence en population générale a augmenté de plus de 47% et celui des plus de 65 ans de 77%.

Dans la région, le nombre d’hospitalisations de patients Covid-19 continue d’augmenter, +21% en une semaine. 

608 personnes étaient hospitalisées à la date du 14 décembre dont 34 en réanimation. 84% ont plus de 65 ans.

La grippe en phase épidémique

L’épidémie de grippe touche dorénavant l’ensemble du territoire. "Et elle attaque fort", alerte Nicolas Durand. Les indicateurs sont en hausse dans toutes les classes d’âge entrainant une forte hausse des hospitalisations. Les Pays de la Loire ne sont pas épargnés.  

L'hôpital est sous pression parce qu'il y a un fort afflux de patients aux urgences adultes et pédiatriques mais aussi des difficultés de recrutements

Nicolas Durand

Directeur général par intérim de l'Ars des Pays de la Loire

Respecter les gestes barrière et réaliser un auto-test

Pour éviter d’être porteur d’un virus et de contaminer ses proches lors des réunions familiales et festives de fin d’années, "il faut respecter ou reprendre les gestes barrières comme le port du masque, l'aération des pièces ou le lavage des mains", insiste Nicolas Durand. "C'est essentiel pour ne pas mettre en danger son entourage, notamment les personnes les plus vulnérables", ajoute-t-il.

Si des personnes âgées ou fragiles sont présentes, il est impératif de réaliser un autotest de dépistage du Covid-19. S'il est positif, il faut rapidement le confirmer par RT-PCR ou test antigénique 

La période ne s'y prête guère mais l'ARS conseille de " limiter le nombre de convives et d’éviter les bises et les embrassades" 

Enfin, "une attention particulière doit être portée aux personnes âgés, fragiles et/ou non vaccinées"

La vaccination contre le Covid-19 et la grippe 

La vaccination contre le Covid-19 et la grippe reste fortement recommandée. Elle a pour objectifs principaux de faire baisser la mortalité et les formes graves. " Pour le Covid, elle est ouverte à tous pour le rappel vaccinal", précise le directeur général.

Et les deux vaccinations sont compatibles : "les deux injections peuvent être pratiquées le même jour. Par ailleurs, si les deux vaccins ne sont pas administrés au même moment, il n’y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations."

En cas d’apparition de symptômes, il convient de consulter prioritairement son médecin traitant, une maison ou un centre de santé.

Le soir après 20h, le week-end à partir du samedi midi et les jours fériés, un médecin de garde est joignable au 116 117.

Les délais d’attente aux urgences étant très allongés en cette période, il est impératif de prendre un avis médical en composant le 15.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité