FC Nantes : le président Waldemar Kita et sa femme mis en examen en juillet 2022 pour fraude fiscale

Le président du FC Nantes, Waldemar Kita et son épouse auraient été mis en examen en juillet 2022 pour fraude fiscale et blanchiment aggravé.

Waldemar Kita, le président du FC Nantes a été mis en examen pour fraude fiscale, ont appris nos confrères de franceinfo ce jeudi, de source judiciaire, confirmant une information d'Actu Nantes.

Son épouse Chantal Kita a également été mise en examen.

D'après la source judiciaire, ces deux mises en examen sont intervenues en juillet 2022 dans le cadre de l'information judicaire ouverte en 2021 par le parquet national financier. 

Les faits n'avaient alors pas été ébruités.

 14,8 millions d’euros de fraude fiscale ?

D'après cette même source judiciaire, le président du club de football nantais et son épouse "ont été respectivement mis en examen les 7 et 8 juillet 2022 des chefs de fraude fiscale, fraude fiscale aggravée, blanchiment aggravé de fraude fiscale et blanchiment aggravé de fraude fiscale aggravée".

Le parquet national financier avait ouvert une enquête préliminaire plusieurs mois après la publication en 2017 d'un article du Monde citant le nom de Waldemar Kita dans l'affaire des Panama Papers comme actionnaire de sociétés offshore.

En février 2019, des perquisitions avaient eu lieu au centre d'entraînement des Canaris, au siège parisien des laboratoires Vivacy, qui appartiennent à M. Kita, ainsi qu'à son domicile.

Puis en septembre 2021, les investigations avaient été confiées à un juge d'instruction.

D'après une enquête de décembre 2020 de Mediapart, Médiacités, Le Soir et De Standaard, citant un document judiciaire, le président du FC Nantes est soupçonné d'avoir "lésé le fisc français de 14,8 millions d'euros, uniquement au titre de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF)".

Waldemar Kita, très critiqué par de nombreux supporters du club, "a par ailleurs touché, entre 2010 et 2019, au moins 70 millions d'euros au Luxembourg, sur lesquels il n'a payé aucun impôt sur le revenu en France, puisqu'il est résident fiscal en Belgique", assuraient aussi ces médias.

Saisies pénales

Des saisies pénales auraient été effectuées, parmi lesquelles un appartement parisien de Waldemar Kita et, temporairement, un yacht lui appartenant.

L'homme d'affaires franco-polonais de 70 ans a acquis le FC Nantes en 2007.

Dans un autre dossier, le FC Nantes a été mis en examen le 21 septembre 2023 en tant que personne morale représentée par son président, Waldemar Kita, pour complicité d'un certain nombre d'irrégularités commises par des agents sportifs, dans le cadre d'une enquête ouverte sur des transferts suspects de joueurs.

Le président des Canaris vient également de refaire l'actualité en renommant Antoine Kombouaré entraîneur du FC Nantes, dix mois après l'avoir limogé.