• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

FC Nantes : “le projet YelloPark” n'est plus selon Johanna Rolland

Lors de cette conférence de presse, le Maire de Nantes Johanna Rolland a annoncé la fin du "YelloPark", à savoir le maintien de La Beaujoire aux côtés d'un nouveau stade, mais l'abandon du projet urbain / © Luc Prisset France 3
Lors de cette conférence de presse, le Maire de Nantes Johanna Rolland a annoncé la fin du "YelloPark", à savoir le maintien de La Beaujoire aux côtés d'un nouveau stade, mais l'abandon du projet urbain / © Luc Prisset France 3

Ce vendredi 9 novembre 2018 Johanna Rolland, la Maire de Nantes s'est présentée face aux médias pour annoncer que l'enceinte de La Beaujoire ne sera finalement pas détruite et restera debout aux côtés d'un nouveau stade. Tandis que le projet urbain est purement et simplement abandonné.
 

Par Anthony Brulez

►Voir ou revoir la conférence de presse de Johanna Rolland ce vendredi 9 novembre

Nantes n'a pas eu besoin d'une consultation pour décider de l'avenir de Yellopark, comme ça avait pu être le cas pour le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Mais devant les nombreuses concertations publiques "passionnantes et....passionnées", Johana Rolland n'a pas attendu plus longtemps que quatorze mois (déjà un délai conséquent) pour changer de cap.

"Premier point : il n'y a plus de projet urbain initié par le Groupe Réalités. Ni aujourd'hui, ni demain. En revanche, une nouvelle enceinte financée à 100% par le privé verra bien le jour. Aux côtés du stade La Beaujoire qui conserva une vocation sportive."

Tout est dit....
 
Retour vers le passé. Nous sommes le 19 septembre 2017. Johanna Rolland annonce qu’un projet mené conjointement par Waldemar Kita, président du FC Nantes et le Groupe Réalités, piloté par Yoann Joubert, est validé par la Métropole Nantaise.

Ce projet porte un nom : le YelloPark. À l’été 2022, une nouvelle enceinte de 40 000 places prendra le relais d’un stade de La Beaujoire amené à être détruit. Le quartier avoisinant subira également de grands changements, à la fois au niveau des commerces mais également de l’immobilier.
 

Sauf que voilà, depuis ce mois de septembre 2017, tout ne se passe pas comme prévu. Les opposants au projet YelloPark se font de plus en plus pressants. Les riverains de La Beaujoire, les commerçants et une partie des supporters du club nantais notamment mettent la pression sur Johanna Rolland pour qu’une réhabilitation de l’enceinte actuelle soit préférée à la construction d’un nouveau stade.

À un an et demi des prochaines élections municipales, elle sait qu’elle doit ménager son électorat si elle souhaite accéder à un second mandat... Depuis plusieurs semaines, des conseillers se succèdent dans les bureaux de la mairie pour apporter des solutions.

Le Groupe Réalités est donc le grand perdant de ce changement de cap. Son PDG, Yoann Joubert reste tout de même beau joueur.

"C’est la fin du projet urbain et de notre ingénierie qui étaient pourtant en train de faire leurs preuves. Ce n’est pas la fin du projet du FC Nantes puisque le club va avoir la possibilité de poursuivre. Nous souhaitons ainsi « bon vent » au Football Club de Nantes".

►L'intégralité de son communiqué de presse

Reste à connaître désormais les contours du projet du nouveau stade auprès de Waldemar Kita qui lui, s'est "réjouit que Nantes puisse disposer d’un outil plus grand, plus accueillant, plus sécurisé, plus connecté. Nous souhaitons que le 7 décembre prochain, tous les élus de la Métropole Nantaise considèrent que ce nouvel équipement sera l’un des plus beaux projets d’Europe et contribuera à donner à la région Grand Ouest une dynamique sportive forte et exemplaire."


►Notre Playlist FC Nantes sur Youtube

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus