• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

“Gilets jaunes“ : l'association nantaise des commerçants ”Plein Centre” écrit à Bercy

© France 3 Pays de la Loire
© France 3 Pays de la Loire

Les commerçants de plusieurs grandes villes de France, dont Nantes, ont écrit aux ministres de l'Economie et de l'Intérieur pour les alerter sur l'impact continu du mouvement des "Gilets jaunes" et demander à être associés à de futures mesures.

Par CD avec AFP

L'association nantaise des commerçants "Plein Centre" a rejoint ce lundi un mouvement national initié par la Ronde des Quartiers, qui regroupe plus de 1.200 commerçants et artisans de Bordeaux, une ville à forte mobilisation de "gilets jaunes" et théâtre de heurts depuis plusieurs samedis. 

Objectif : "poster symboliquement, mardi 22 janvier,le courrier aux ministres Bruno le Maire et Christophe Castaner", a indiqué le président de La Ronde, Christian Baulme.
    
Les commerçants de plusieurs autres villes dont Toulouse, Rennes, Lyon. Grenoble, devraient suivre.
    
"On veut être en prise directe avec le ministre des Finances et associés aux discussions, pour s'assurer que de futures éventuelles décisions prises sont très opérationnelles pour les commerçants", a précisé le patron des commerçants bordelais.
    
Il a salué la récente prolongation, début janvier par le gouvernement, des mesures d'accompagnement pour les entreprises touchées par les manifestations des "gilets jaunes", comme l'étalement des charges, ou de paiement des impôts.

"Mais quand on ne fait plus de chiffre d'affaires, comment on les paie tout court ?", a demandé Christian Baulme, pour qui "un très grand nombre de commerces sont en danger".
 

"De 20 à 60% de pertes" 

  
A Nantes, selon l'association Plein Centre :" les pertes se chiffrent entre 20 et 60% du chiffre d’affaires selon les secteurs d’activité et que ce bilan financier catastrophique sur les mois clés de décembre et janvier entraîne dès à présent des menaces sérieuses sur l’emploi et fermetures définitives".

Plein Centre se dit "en  ordre de marche pour venir en aide à ses adhérents. Par la mise en place de ce qu’il convient désormais d’appeler une cellule de crise, l’association des commerçants du centre-ville de Nantes se positionne  dans une dynamique d’accompagnement", écrit son Président Olivier Dardé dans un communiqué, diffusé vendredi 18 janvier 2019 à la veille de l'acte X des "gilets jaunes".

Elle a mis en place une ligne téléphonique dédiée et confidentielle pour permettre aux commerçants en difficulté de solliciter du soutien.

Dans les prochains jours une matinée sera proposée aux adhérents pour leur présenter démarches à les dispositifs d’aide et les actionner pour en bénéficier.

Sur le même sujet

Dimanche en Politique avec Jérôme Fourquet, auteur de "L'archipel français"

Les + Lus