"J'ai aimé le visage de mon équipe dans la difficulté", Antoine Kombouaré reste concentré sur le 1er match du FC Nantes en Coupe d'Europe, Angers au fond du trou

3-0 à la maison. Les canaris n'ont rien pu faire contre les stars du PSG. L'addition est lourde mais Antoine Kombouaré, l'entraineur du FC Nantes reste confiant à quatre jours du premier match des canaris en Coupe d'Europe. Scénario catastrophe pour Angers SCO.

Le match s'est joué à guichet fermé. Un stade jaune et vert, plein à craquer, des supporters remontés à bloc. L'affiche était belle mais face au rouleau compresseur parisien, les canaris n'ont rien pu faire. 

3-0 à la maison, un peu lourd à encaisser. 

"On a raté notre match. Quand vous jouez à domicile et que vous prenez 3-0, même quand c'est le PSG, vous êtes déçu. Mais j'ai aimé le visage de mon équipe dans la difficulté. Même à 10 et menés 1-0, ils ont continué à attaquer et à défendre. Si tu lâches, tu peux en prendre 7 ou 8 ce soir. Il y a de la résilience. C'est lourd mais on ne perd que 3-0", Antoine Kombouarée ne se voila pas la face.

"Pour eux c'était un match d'entrainement"

"Paris, déjà à 11 c'est compliqué, alors à 10...Pour eux c'était un match d'entraînement. Ils pouvaient mieux faire, mais ils ne se sont pas trop fatigués, ils seront prêts mardi contre la Juventus. Maintenant il faut bien récupérer et travailler parce que jeudi nous aussi on a notre premier match de Coupe d'Europe."

J'ai vu l'état de mes joueurs à la fin du match, c'est pas très beau parce qu'il y a beaucoup de fatigue, beaucoup de petits bobos, et beaucoup de déception

Antoine Kombouaré

Entraineur du FC Nantes

Avec 16 points le PSG s'installe confortablement en tête de classement. Sale soirée en revanche pour les angevins qui, après une quatrième défaite consécutive, ferme désormais la marche à l'avant dernière place de Ligue 1.

Angers, pire défense de Ligue 1

5-0...Circulez y a rien à voir ! L'OL n'a laissé aucune chance au SCO qui affiche la pire défense de Ligue 1, 17 buts encaissés, deux de plus que Brest, qui en avait pris sept d'un coup contre Montpellier le week-end dernier.

Les Lyonnais ont  enfoncé un clou déjà bien rouillé. Avec une quatrième défaite de rang Angers pointe à l'avant-dernière place, avec la pire défense de L1, 17 buts encaissés, deux de plus que Brest, qui en avait pris sept d'un coup contre Montpellier (7-0) le week-end dernier.

Rien ne va plus dans le Maine-et-Loire, où l'entraîneur Gérald Baticle est en danger. Seul léger bémol à cette affreuse soirée, cette fois le SCO n'a reçu aucun carton rouge, contrairement aux trois derniers matches.

"C'est pas fini, la saison est longue et je vous assure qu'on ne va pas lâcher", a promis Adrien Hunou , a promis Adrien Hunou.

"Quand on en prend 5, c'est très dur"

 "C'est la déception car chaque fois que l'on dispute une rencontre, on met en place un plan de jeu et on espère un résultat, prendre des points. Quand on en obtient pas, on est déçu et quand on en prend cinq c'est très dur", a déclaré Gérard Baticle à l'issue de la rencontre.

Nous commettons des erreurs. Trop de joueurs sont en dessous de leurs capacités. Ils donnent le meilleur d'eux mêmes avec les moyens du moment. Il y a du travail mais il faut du temps

Gérard Baticle

Entraineur d'Angers SCO

"Mon avenir personnel n'est pas le sujet. Mon sujet est de trouver des solutions et notamment pour gagner contre Montpellier car j'ai bien conscience qu'il y a des défaillances. L'ampleur de la défaite me préoccupe. Le bilan n'est pas bon et le début de saison n'est pas satisfaisant mais nous ne sommes pas largués", a ajouté le coach.