Loire-Atlantique : un appel à la grève pour ce mardi 31 mai chez les enseignants

Publié le
Écrit par Olivier Quentin .

C'est encore et toujours la question des moyens qui est au cœur des revendications des syndicats. Plusieurs d'entre eux ont lancé un appel à la grève pour ce mardi, en Loire-Atlantique. Les cours risquent d'être perturbés dans le 1er et le second degré.

Il faudra surveiller le cahier de liaison ce lundi soir. Il y a de fortes chances pour qu'un mot de l'encadrement scolaire signale l'appel à la grève de ce mardi 31 mai et, en conséquence, des absences d'enseignants.

Que ce soit en primaire ou dans le second degré, les syndicats (SNES-FSU, CGT Education, Sud Education, UNSA, SNALC) dénoncent un manque de moyen. 

La pandémie de Covid-19 a beaucoup impacté la profession et notamment les professeurs des écoles, selon la FSU. Le syndicat a demandé des chiffres à l'Inspection Académique à ce sujet, mais sans les obtenir. 

Suite à cette crise, des demandes de temps partiels ont été faites par des professeurs des écoles mais elles sont refusées. "Budgétairement, dénonce Aminata Bathily, co-secrétaire départementale SNES-FSU 44, l'Etat ne veut pas rajouter des professeurs des écoles."

Manque de professeurs de technologie

Et il n'y a pas que le premier degré qui se plaint d'être maltraité. En Loire-Atlantique, faute d'avoir eu un enseignant pour assurer les cours, de nombreux collégiens vont se présenter à l'épreuve de technologie sans les connaissances nécessaires.

"Pour palier ce problème, explique Aminata Bathily, ils ont décidé de faire deux ou trois heures de préparation au brevet." Cela peut-il être suffisant ? 

"En tant que professeur de technologie, je trouve ça extrêmement vexant !" fait remarquer la co-secrétaire du SNES FSU.

Cette pénurie d'enseignants en technologie est née de la suppression du concours de cette spécialité, en 2012.

"On fait avec ceux qui sont en poste et beaucoup de contractuels qui ne restent pas parce que c'est mal payé et mal formé" regrette Aminata Bathily.

"Parcoursup ne fonctionne pas"

Les syndicats dénoncent également un manque d'enseignants dans d'autres matières, Anglais, musique... et sans doute mathématiques à la rentrée prochaine.

Les points de crispation ne manquent pas dans le métier qui demande aussi une nouvelle réforme du baccalauréat et de Parcoursup

"Parcoursup ne fonctionne pas, constate-t-on au SNES-FSU, l'algorithme est très flou."

Enfin, le nombre d'élèves par classe dans le second degré est aussi un motif de mécontentement. De 30 élèves par classe, le SNES-FSU demande à descendre à 24, voire 20 dans les quartiers difficiles.

Pique-nique au Miroir d'eau

A Nantes, cette journée de grève sera marquée par un rassemblement à 11h, devant la Préfecture pour des prises de parole et se poursuivra vers 13h par un pique-nique au Miroir d'eau, devant le château.

A Nantes, un centre d'accueil sera ouvert

Pour sa part et concernant le primaire, la ville de Nantes a fait savoir dans un communiqué que les familles seront informées par les directeurs d'écoles des absences éventuelles, des enseignants.

"Pour les établissements scolaires dont le taux de grévistes atteint ou dépasse les 25 %, précise la mairie, la Ville de Nantes ouvrira un centre pour l’accueil des enfants
de 8h30 à 17h30. Les enfants seront accueillis par des animateurs de l’Accoord. Les inscriptions seront ouvertes lundi 30 mai de 8h à 18h, auprès d’Allonantes (02 40 41 9000). Un pique-nique devra être fourni par les familles."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité