Nantes : 123 migrants transférés vers des sites d'hébergement “plus durables”

L'écrasante majorité des jeunes migrants isolés sont des hommes, âgés entre 15 et 20 ans. / © France 3 Pays de la Loire
L'écrasante majorité des jeunes migrants isolés sont des hommes, âgés entre 15 et 20 ans. / © France 3 Pays de la Loire

La deuxième étape du plan de mise à l'abri souhaitée par la ville de Nantes a débuté ce vendredi 12 octobre. 123 migrants vont être orientés vers des structures d'accueil.

Par Fabienne Béranger

"113 (migrants) sont aujourd’hui dirigés vers les sites pris en charge par la Ville de Nantes à Saint-Brévin, à Nantes Sud ou pris en charge par l’État via l’OFII (Office Français de l’immigration et l’Intégration), libérant ainsi le gymnase Léo Lagrange et une partie du gymnase Paon" précise la municipalité de Nantes dans un communiqué.

Sur ces 113 migrants encore installés dans trois gymnases de la ville, 63 vont rejoindre les 54 autres personnes hébergées à Saint-Brévin depuis une semaine. 6 à 10 personnes vont rejoindre les 88 migrants déjà installées à Nantes Sud. L'Etat va prendre en charge une quarantaine d'autres migrants.

Depuis le 5 octobre dernier ce sont ainsi 255 migrants, au total, pour qui une solution d'hébergement a été trouvée.





 

Sur le même sujet

Les + Lus