• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : l'accueil périscolaire appelé à faire grève

Un appel à la grève a été lancé dans le périscolaire nantais / © Olivier Quentin
Un appel à la grève a été lancé dans le périscolaire nantais / © Olivier Quentin

Le changement de prestataire pour l'accueil périscolaire à Nantes se fait un peu dans la douleur. Un appel à la grève a été lancé pour le mardi 16 octobre. Des perturbations sont à prévoir. 

Par Olivier Quentin

Historiquement, l'accueil périscolaire était confié à Nantes à l'association "Nantes Action Périscolaire". C'est cette association qui assurait via son personnel l'accueil des enfants dans les écoles primaires le matin avant la classe et le soir après le temps scolaire.

En avril dernier, cette délégation a fait l'objet d'un nouvel appel d'offre qui a été remporté par l'association Léo Lagrange Ouest. Changement quasi invisible pour les enfants mais pas pour le personnel.
 

Reprise des personnels aux mêmes conditions 


Dans un tel cas de figure la loi prévoit que le nouveau prestataire doit reprendre les personnels aux mêmes conditions. 

Ce qui coince aujourd'hui à Nantes et qui a motivé l'appel à la grève de ce mardi, c'est que l'association Léo Lagrange si elle respectera les accords individuels des salariés, n'a pas l'intention d'en faire forcément profiter les nouveaux arrivants.

"A travail égal, salaire égal" font remarquer les représentants du personnel qui exigent que le 13ème mois accordé aux salariés du temps de Nantes Action Périscolaire soit aussi prévu pour les prochaines embauches que fera Léo Lagrange.

Quant aux accords d'entreprise, tout se qui se faisait auparavant est susceptible d'être remis en question. 
 

Ce n'est pas qu'une simple garderie


Dans un tract exposant leurs revendications, les salariés évoquent 2 heures de décharge administratives attribuées aux référents d'animation qui secondent les directeurs d'accueil dans la mise en place du projet éducatif.  Car accueillir des enfants au périscolaire ce n'est pas qu'une simple garderie, il y a des activités, un projet concret. Or, ces 2 heures de décharge qui permettent de travailler sur ces projets ne sont pas accordées par la nouvelle structure.

Ce mardi, nombreux sont les parents qui vont devoir s'organiser car l'accueil en périscolaire ne sera pas assuré dans certaines écoles de Nantes, ni la cantine car ce sont les mêmes personnels qui en assurent la surveillance.

De son côté, la direction de Léo Lagrange Ouest répond que ces changements sont tout à fait légaux. 
 

oui il y a des différences...


"On a répondu à un appel d'offre de la Ville de Nantes, explique Sarah Fréhel la directrice. La Ville a fait le choix de Léo Lagrange et oui il y a des différences avec Nantes Action Périscolaire." On ne peut pas être plus clair. "Chacun arrive avec son histoire" ajoute-t-elle. Et de citer les avantages à Léo Lagrange comme le plan d'épargne d'entreprise. Deux fois par an, le salarié peut placer de l'argent sur ce plan et l'employeur complète cette somme. 

Oui, mais ça n'équivaut pas forcément à un 13ème mois.

"Cette grève nous surprend, confie Sarah Fréhel, nous avions prévu une réunion de négociation le vendredi 19 octobre prochain pour évoquer ces questions."

Reste à espérer pour tout le monde que ces négociations aboutiront. Sinon il faudra s'attendre à de nouvelles perturbations dans le périscolaires des 130 écoles nantaises gérées désormais par Léo Lagrange.


 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus