Handicap : l'APF manifeste à Nantes contre le réseau de transport régional Aléop

Mobilisation de l'APF durant les 27è Rencontres du transport public à Nantes / © APF France handicap
Mobilisation de l'APF durant les 27è Rencontres du transport public à Nantes / © APF France handicap

Profitant des 27è Rencontres nationales du transport public, qui se tiennent à Nantes, une centaine de membres de l'APF ont dénoncé le réseau de transport urbain Aléop, inaccessible aux handicapés. 

Par Evelyne Jousset

Ils étaient une centaine venus de toute la région Pays de la Loire pour interpeller la Région.

A l'origine de cette colère : le réseau de transport Aléop mis en place en 2017. Cette année là, en accord avec la nouvelle organisation territoriale, la région a repris la gestion des réseaux départementaux.

Aléop intègre les lignes, d'autocar interdépartementales, ferroviaires du TER Pays de la Loire et les liaisons maritimes vers l'île d'Yeu. Le 27 février 2019, la marque commerciale Aléop est officiellement lancée. 
 

On a oublié les handicapés

Depuis que le réseau de transport a été restructuré, les personnes en situation de handicap dénoncent l'inaccessibilité des arrêts de car, le matériel roulant non adapté, les obstacles empêchant les correspondances ou l’intermodalité, le personnel mal formé et les guichets inaccessibles.

Pire, certaines liaisons ne peuvent pas prendre en charge des handicapés. 
 

Une réflexion globale

La loi du 11 février 2005, sous la présidence de Jacques Chirac, avait fait du handicap une priorité majeure. Cette loi se donnait comme objectif l'accessibilé totale, pour tous les handicapés, en 2015.

Force est de constater que la réalité est toute autre. Les représentants de l'APF, reçus par des élus de la région en charge des transports, ont demandé un schéma directeur et une programmation visant à rectifier toutes les incohérences d'Aléop. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus