Nantes : deux chiens retrouvés morts atrocement mutilés

La police municipale de Nantes a été appelée pour deux chiens dont les cadavres ont été retrouvé atrocement mutilés, des traces de pneus et de sang dans l'environnement immédiat de la découverte des animaux morts, laisse penser à l'œuvre d'un ou de plusieurs barbares. Une plainte a été déposée.

C'est sur le chemin du moulin des marais à Nantes que les cadavres de deux chiens mutilés ont été retrouvés
C'est sur le chemin du moulin des marais à Nantes que les cadavres de deux chiens mutilés ont été retrouvés © Google Maps

L'entreprise Sous mon Aile, spécialisée d'ordinaire dans le transport d'animaux vivants, a été appelée par la police municipale de Nantes pour récupérer les corps de deux chiens morts attachés à des barbelés, chemin du Moulin des Marais dans l'est de Nantes. 

David Mallem, responsable de l'entreprise Sous mon Aile, s'est rendu sur place, rejoindre la police. Il décrit "une vision d'horreur. Nous avons constaté de grandes trainées de sang sur la route au même endroit que des traces de pneus. Puis plusieurs traces de sang jusqu'à leurs cadavres. Les deux chiens ont visiblement été trainés derrière une voiture. Leurs corps présentent des trous de peau arrachée".

Deux chiens atrocement mutilés et martyrisés ont été découvert par la police municipale à l'est de Nantes
Deux chiens atrocement mutilés et martyrisés ont été découvert par la police municipale à l'est de Nantes © Sous mon Aile

Les corps des deux chiens ont été découverts attachés l'un a l'autre avec une chaine et des fils électriques, le tout emmêlé dans les fils barbelés. Il semblerait que les deux chiens étaient encore en vie en arrivant. "Il y avait là un bâton et un bout de bois pointu et ensanglanté à côté d'eux, qui ont pu servir à les achever" ajoute David. L'un des deux chiens a eu la tête écrasée par une grosse pierre brisée sur lui, et l'autre n'a plus de mâchoire inférieure.

Le dossier a été transmis à l'association Urgence Maltraitance Animale qui va déposer plainte pour actes de cruauté et de barbarie ayant entrainé la mort. Les animaux auraient été tués dans la nuit du mercredi au jeudi 13 mai. Un des deux chiens a pu être identifié. Le propriétaire correspondant à cette identification, est connu pour des faits similaires par le passé.

Un vétérinaire de la SPA de Carquefou devrait préciser les conditions de la mort de ces deux animaux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux société