Nantes : la SPA de Carquefou constate l'explosion des abandons de chats depuis le début de l'été

La situation est inédite pour la SPA de Carquefou. Le nombre de chats abandonnés depuis le début de l'été n'a jamais été autant important, personnel et bénévoles sont débordés pour soigner les animaux. Des familles d'accueil sont recherchées pour nourrir les chatons.
Sophie, adoptée au refuge de la SPA de Carquefou, en Loire-Atlantique comme ailleurs, l'abandon de centaines de chatons est une conséquence inattendue de la crise sanitaire de la CODID 19
Sophie, adoptée au refuge de la SPA de Carquefou, en Loire-Atlantique comme ailleurs, l'abandon de centaines de chatons est une conséquence inattendue de la crise sanitaire de la CODID 19 © France Télévisions

 

La situation est inédite et inquiétante à la SPA de Carquefou près de Nantes. Comme dans nombre d'autres refuges, les abandons de chats, et surtout de chatons, se multiplient d'une manière exponentielle. Ici on compte près de 200 félins.

Chaque chat cherche sa place

Pour l'instant le refuge tient bon. Pour autant les soigneurs ont besoin de familles pour adopter ces petits chats, ou à minima de leur trouver une famille d'accueil, le temps de les allaiter et de les sevrer.

Ghislaine, la présidente de la SPA de Loire-Atlantique n'a jamais connu pareille situation depuis 20 ans ! Cette augmentation des abandons semble liée à la crise sanitaire. Avec une baisse de la stérilisation, et nombre d'animaux adoptés trop vite durant les premiers confinements. "Il nous en est arrivé six d'un seul coup hier, il nous aurait fallu deux familles d'accueil, on en a trouvé qu'une, on recherche toujours une famille d'accueil pour biberonner".

Nantes : la SPA de Carquefou constate l'explosion des abandons de chats depuis le début de l'été

Anne est responsable de la SPA de Carquefou, "On milite pour que les gens stérilisent leur animal, ou aussi, quand une personne nourrit un chat en pensant bien faire, qu'elle pense aussi à sa stérilisation. Une chatte fait deux portées par an, si elle fait six chatons qui peuvent se reproduire au bout de quatre mois, au bout d'un an on se retrouve avec... je ne sais combien de chatons..." Elle renonce à faire le calcul !

Le site web laviedeschats.com l'a fait ce calcul ! La réponse est, sur quatre années : 22 464 chatons ! Sidérant n'est-ce pas ? Vous irez sur la page pour suivre la démonstration.

Chacun cherche son chat

Des familles convaincues par la mission du refuge viennent adopter des animaux. Mathilde est venue avec ses parents à deux reprises. Elle écoute attentivement les conseils prodigués par les soigneurs. Venue une première fois elle n'a pas croisé le chaton désiré, cette fois ci c'est le coup de foudre, une petite chatte qui répond au nom de Sophie. La sagesse en Grec, tout un programme !

Du haut de ses 14 ans, elle se sent responsable de son animal : "On est venus hier, et aujourd'hui on a trouvé un chat qui nous correspondait". Elle repart avec la jolie Sophie, petite minette grise aux yeux clairs, soigneusement installée dans sa boite de transport.

Adopter un chaton coute environ 150 euros, cette somme couvre les frais vétérinaires, la vaccination, la stérilisation et les soins apportés par le refuge. Indépendant, il ne fonctionne qu'avec des dons et des legs, et... la passion de ces animateurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux société