Nantes : un nuage connecté pour connaître la qualité de l'air

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Quentin .

Un nuage de couleur variable en fonction de la qualité de l'air ambiant. C'est ce qui a été installé quai Hoche à Nantes. Il sera mis en fonction courant 2020.

Un drôle d'arbre, non... de lampadaire... pas vraiment non plus. 



La Samoa (Société d'aménagement de la métropole ouest atlantique) qui a installé ce... mobilier urbain, le présente comme un nuage connecté.



Et effectivement, le tout fait penser à un petit nuage tombé du ciel et qui resterait accroché à un poteau. 



Passée la vision onirique, il s'agit d'un équipement tout à fait sérieux créé par la société Design 9 

 

Des couleurs pour adapter son mode de déplacement.

Relié à des capteurs, le nuage affichera différentes couleurs en fonction des données qu'ils lui fourniront sur la qualité de l'air ambiant.



"Une couleur verte pour une bonne qualité, jaune pour une qualité dégradée et orange pour une mauvaise qualité de l’air" nous dit le dossier de présentation.



Pour le public qui passera à proximité et prendra ainsi connaissance de ce qu'il respire, il s'agira d'adapter son comportement.



Vert : favorisons les modes de déplacement actifs (marche à pied, vélo) et les transports en commun.



Jaune : Préférons les modes de déplacement actifs (marche à pied, vélo) et les transports en commun pour ne pas générer plus de pollution.  Soyons attentifs aux symptômes (difficultés respiratoires) des personnes sensibles (femmes enceintes, jeunes enfants, personnes âgées, asthmatiques, ayant des problèmes cardiovasculaires ou respiratoires) qui nous entourent.



Orange : N’aggravons pas la situation. Limitons nos déplacements en voiture et privilégions des modes de transports moins polluants (la marche à pied, le vélo à un rythme modéré ou les transports en commun, par exemple). Tenons-nous éloignés des axes de circulation les plus denses. Adoptons un rythme calme lors des activités sportives. Soyons attentifs à nos symptômes (difficultés respiratoires), notamment pour les personnes sensibles (femmes enceintes, jeunes enfants, personnes âgées, asthmatiques, ayant des problèmes cardiovasculaires ou respiratoires).


Les données qui alimentent le nuage proviendront tout d'abord de la station de mesure d'Air Pays de la Loire située non loin de là, boulevard Victor Hugo.



Dans un deuxième temps, d'autres capteurs situés en différents lieux de l'île de Nantes permettront d'affiner l'analyse pour donner un nuage vraiment connecté à l'air du quartier.

 

Une information auprès du public

La Samoa précise cependant que le mobilier sera installé pendant un an quai Hoche. Période pendant laquelle : "Des sessions d’accompagnement et de sensibilisation auprès du grand public, des scolaires et des professionnels seront proposées par  l’association Air Pays de la Loire afin d’expliquer les enjeux de la qualité de l'air dans notre quotidien."



Enfin, le public pourra donner son avis sur cette intitiative.

 


 
La qualité de l'air : des données déjà disponibles
En Pays de la Loire, le public peut s'informer déjà de la qualité de l'air ambiant grâce aux données collectées et analysées par l'association Air Pays de la Loire.



Ces données sont disponibles sur le site data.airpl.org.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité