• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : La solitude, ce mal invisible

© DR
© DR

La 2e édition de la journée des solitudes se déroulera ce mercredi 23 janvier 2019 dans plusieurs villes françaises. A Nantes les bénévoles de l'association Astrée se mobilisent avec pour objectif de créer une mobilisation citoyenne.

Par Céline Dupeyrat

C'est un mal qui ronge de plus en plus de français mais dont on parle peu : la solitude. Une récente étude de l'institut BVA apporte un nouvel éclairage sur ce fléau mal connu. Et les chiffres sont alarmants.

Une récente étude exclusive de l'institut BVA pour l'association Astrée apporte un nouvel éclairage sur ce fléau mal connu qu'est la solitude :

Ce sentiment tabou concernerait 8 français sur 10 c'est même une expérience familière pour 6 sur 10 et personnelle pour 4 sur 10.

Les trois quarts de ceux qu'elle touche disent avoir "du mal à en parler".

Plus grave encore,  les jeunes sont les plus touchés par le sentiment de solitude : plus de6 sur 10, ce qui peut entrainer des envies suicides voire des passages à l'acte".

Selon l'étude : "pour les personnes qui en souffrent, c'est une sorte de double peine, une douleur d'autant plus profonde qu'elle est indicible et inaudible. 10% de la population est en situtation d'isolement".

Pour sensibiliser le plus grand nombre et briser le silence Astrée, association d'utilité publique lance donc la deuxième Journée des Solitudes le 23 janvier 2019, sous le patronage d' Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé.

Des conférences, des débats, des projections seront proposées de 14 heures à 18 heures dans les locaux de l'association, 6 rue de l'Arche sèche à Nantes.

Objectif : renforcer la prise de conscience autour des solitudes et tirer la sonnette d'alarme. Aujourd'hui, 5,5 millions de Français vivent en grande solitude, quel que soit l'âge et les catégories sociales.




 

Astrée, 30 ans de lutte contre la solitude

Forte de 30 ans d’expérience, Astrée, association reconnue d’utilité publique est libre de toute attache politique, idéologique ou religieuse. Elle œuvre pour pour aider les personnes en difficulté à retrouver leur autonomie et les aider à reconstruire des liens sociaux.

Elle agit avec 500 bénévoles sur toute la France, au plus près des besoins dans la cité, l’école et l’entreprise.
20 000 personnes accompagnées par Astrée en 30 ans

En 2017, 500 bénévoles, 1200 personnes aidées dans 11 villes de France.

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus

Les + Partagés