• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : violents affrontements en fin de journée

© Jérémy Armand
© Jérémy Armand

Un point presse était prévu à la préfecture de Nantes à 17 h, mais il a été annulé. Il est vrai que de violents affrontements avaient lieu, au même moment, à Notre-Dame-des-Landes. La violence est montée d'un cran dans la soirée. 

Par Evelyne Jousset

A midi les forces de l'ordre annonçaient avoir démoli 19 lieux de vie. Mais c'est en milieu d'après-midi que l'ambiance a basculé. 

Affrontements autour d'un pique nique 
Au coeur de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, plus de 500 personnes, des zadistes et leurs soutiens de tous âges s'étaient rassemblés à 13h00 pour un pique-nique de protestation  au "Camp des cheveux blancs". Les gendarmes ont lancé une charge  et ont ordonné aux manifestants de "retourner sur la route" beaucoup ont suivi les ordres et quitté le champ. Des opposants gantés, cagoulés, porteurs de boucliers ont fait face aux gendarmes qui ont chargé à grand renfort de grenades désencerclantes et lacrymogènes.






Moyens importants
Plusieurs centaines de militaires étaient mobilisés pour cette opération de masse qui s'est principalement déroulée le long de la "route des Fosses Noires", qui relie les deux axes principaux coupant la ZAD, la D281, ex-"route des chicanes", et la D81 au niveau du carrefour de La Saulce. Aux "Vraies Rouges", près de la D281, pas moins de 350 à 400 gendarmes étaient mobilisés. Au fil de l'avancée des forces de l'ordre, les manifestants se sont retrouvés encerclés par les gendarmes, 

On dénombre ce soir parmi les manifestants 30 blessés dont trois transportés au CHU. Parmi les gendarmes 4 blessés. Et des affrontements qui se poursuivent. 


Dans la région des mouvements solidaires se mettent en marche. C'est le cas à Rennes où des agriculteurs de Copains 35 ont bloqué le rond point de l'Alma avec une dizaine de tracteurs. 



Jusqu'en Belgique où des étudiants d'une école d'art disent leur soutien sur twitter. 


Les zadistes ont appelé à des rassemblements et actions de protestation partout ce soir, ce week-end. A Nantes samedi à 16h30 place du Cirque et sur la ZAD dimanche. 


Sur le même sujet

floralies

Les + Lus