• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : pour des baux durables sur la Zad, ils occupent la DDTM

Manif de soutien à la Zad devant la préfecture de Loire-Atlantique, le 12 octobre 2018 / © Franck Dubray, MaxPPP
Manif de soutien à la Zad devant la préfecture de Loire-Atlantique, le 12 octobre 2018 / © Franck Dubray, MaxPPP

Plus de précarité, ils veulent des baux durables. Ce jeudi 15 novembre, les Zadistes qui ont signé des conventions précaires pour l'obtention de terres agricoles ont investi les locaux de la Direction départementale des territoires et de la mer.

Par Fabienne Béranger

"Lors du troisième comité de pilotage (le 12 octobre dernier), la préfète se targuait d’être en passe de résoudre la question du foncier agricole sur la zad, parlant d’un cheminement vers des baux et d’une répartition équitable des terres. Notre lecture de la situation est bien différente" expliquent les Zadistes.

Ils estiment que l'Etat "joue la montre"laissant la décision de signer les baux durables "au Conseil départemental qui doit devenir propriétaire au premier trimestre 2019" de 895 hectares répartis sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes.

200 personnes se sont rassemblées ce jeudi 15 novembre dès 10 heures devant la Direction départementale des territoires et de la mer de Nantes.

N'ayant pas obtenu "d’avancée satisfaisante sur les baux, le diagnostic foncier, les engagements environnementaux", les zadistes ont choisi d'occuper les locaux de la DDTM à Nantes, boulevard Gaston Serpette.

Ils dont prévu une AG afin de décider de la suite à donner à leur action.

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus