Près de Nantes, à La Chevrolière : grève à l'imprimerie de Ouest-France, plusieurs éditions impactées

Quasiment aucune édition des quotidiens Ouest-France et Presse-Océan ce mercredi matin dans les kiosques. En cause, une grève dans les deux imprimeries du groupe, l'une à La Chevrolière, en Loire-Atlantique, et l'autre à Chantepie près de Rennes.

Une grève de trois heures la nuit dernière dans les deux imprimeries du groupe Ouest-France a eu pour conséquence l'absence de presque toutes les éditions ligériennes du titre ce mercredi 6 octobre. Seules les éditions mayennaises ont pu paraître. 

Le titre Presse-Océan est également absent des kiosques.

Ce mouvement de grève qui a concerné les imprimeries de La Chevrolière, près de Nantes et de Chantepie, près de Rennes était la conséquence d'un conflit entre la direction du groupe et les syndicats à l'occasion de négociations annuelles sur les salaires.

"La CGT revendique une revalorisation des salaires de 2%, liée à l'inflation, et la direction refuse d'en discuter", a déclaré à l'AFP Marc Janoux, secrétaire général de la CGT Ouest-France. Le syndicat évoque une nouvelle grève dans les jours prochains et menace d'empêcher l'impression des éditions du 20 octobre.

A Ouest-France, on précise que, exceptionnellement, l'édition numérique est disponible ce mercredi gratuitement en ligne sur journal.ouest-france.fr.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
presse économie médias social grève