VIDEO. Un dragon dans le centre-ville de Nantes à l'occasion du Nouvel An chinois

Publié le

Ce dimanche 22 janvier marque le Nouvel An Lunaire. 2023 devrait notamment être un cycle d'espoir.

La Pagode de Saint-Herblain, près de Nantes, est l'unique temple bouddhiste de l'ouest. Ici la danse des lions accompagne le passage au nouvel an lunaire.

La prière est célébrée par celui que tous appelle le vénérable un moine vietnamien retiré depuis 30 ans dans cette pagode de l'agglomération nantaise. Il adresse au fidèle un message de paix et distribue des offrandes à chacun.

"C'est le mois où le paysan a fini son boulot et donc il se repose pendant un mois, explique Trinh Lé, une Vietnamienne, au Vietnam il n'y a que les vacances du Têt qui sont importantes, on n'a pas les vacances comme chez vous, toutes les fêtes religieuses on n'a pas" 

"Les femmes qui sont en cuisine n'aiment pas faire la cuisine le premier de l'An, raconte Jean-Philippe Platroz, bouddhiste, donc on vient l'acheter ici à la Pagode".

Agilité et espoir

En Chine, après trois années de restrictions sanitaires drastiques la fête va durer deux semaines.

"Les grandes villes vont avoir tendance à se vider parce que les gens se retrouvent en famille, explique Charlotte Dollinger, ancienne expatriée à Shangaï et présidente de l'association Atlantique Nantes Chine, c'est vraiment fêté pendant un mois, on a des grandes lanternes qui représentent le signe astrologique dans lequel on entre, et ça va jusqu'à 15 jours qui suivent le Nouvel An chinois, jusqu'à la fête des Lanternes"

Pour la communauté asiatique, les rituels sont immuables. Placée sous le signe de l'eau, du lapin ou du chat selon les cultures et les pays, 2023 sera à en croire les astres un cycle d'agilité et d'espoir.

Ce dimanche 22 janvier marque le Nouvel An Lunaire. 2023 devrait notamment être un cycle d'espoir. ©France Télévisions

Le reportage de Céline Dupeyrat, Vincent Raynal et Florence Thibert

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité