VIDEO -Naonair, l'application pour mieux respirer à Nantes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fanny Borius .

Depuis quelques jours, une nouvelle application nantaise permet de choisir son itinéraire piéton ou cycliste dans l'agglomération en fonction de la qualité de l'air. De quoi mieux respirer et tenir la pollution à distance.

Air Pays de la Loire, en partenariat avec Nantes Métropole, a développé une application qui permet de connaître la qualité de l'air en temps réel. Un bon moyen pour le piéton, le cycliste ou encore le coureur à pied de choisir le meilleur itinéraire pour se déplacer et éviter la pollution.

Disponible depuis quelques jours seulement, Naonair calcule la qualité de l'air en temps réel sur toute la métropole nantaise.   

20 kg d'air respirés par jour

Air Pays de la Loire contrôle chaque jour la qualité de l'air que nous respirons. Parmi les cinq polluants calculés figurent l'ozone, le dioxyde d'azote, le dioxyde de soufre, les particules PM10 et les particules fines PM 2.5. 

Depuis le début de l'année, 21 jours ont été répertoriés comme "mauvais" pour la qualité de l'air par Air Pays de la Loire dans la métropole nantaise. Une pollution due soit aux particules fines, soit à l'ozone, avec une concentration cet été au moment des fortes chaleurs.

durée de la vidéo : 01min 46
Depuis quelques jours, une nouvelle application nantaise permet de choisir son itinéraire piéton ou cycliste dans l'agglomération en fonction de la qualité de l'air. ©France 3 Pays de la Loire. Ludmila Zie et Olivier Journiat

"Une application mobile et gratuite"

"Notre but est de sensibiliser les citoyens de la métropole nantaise au sujet de la qualité de l'air et de leur proposer des passages à l'action", explique Camille Magnan, cheffe de projets numériques Air Pays de la Loire. Des itinéraires de déplacement sont ainsi sélectionnés ainsi que des parcours sportifs et de promenade pour permettre aux utilisateurs d'organiser leurs activités en fonction de la pollution. 

Depuis le lancement de l'application le 23 septembre dernier, mille téléchargements ont déjà été effectués. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité