L'huissier de justice effectue un second passage en vue de l'expulsion des habitants historiques

Après les manifestations contre les expulsions des habitants historiques de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes le week-end dernier, un huissier de justice est passé mardi et à nouveau ce mercredi matin pour demander aux familles de partir.

Un huissier de justice mandaté par AGO (Aéroport du Grand Ouest) a effectué un deuxième passage ce matin sur la ZAD de Notre Dame des Landes en vue de l'expulsion de la zone devenue propriété du groupe Vinci de quatre exploitations et onze familles. 

Mais ce matin, c'était le statu quo. Personne n'avait déménagé à la suite du commandement de quitter les lieux présenté mardi aux habitants. Selon Didier Chagneau, l'huissier de justice avec lequel notre équipe a pu échanger quelques mots, c'est désormais au Préfet de prendre la décision d'avoir recours ou non à la force publique.

Intervenants : Didier Chagneau, huissier de justice. Entretien réalisé par David Jouillat et Dominique Le Mée. ©France 3 Pays de la Loire
L'arrivée de l'huissier de justice, ce matin, sur la ZAD de Notre Dame des Landes :
Images de Dominique Le Mée ©France 3 Pays de la Loire
Fin janvier, le juge des expropriations du TGI de Nantes avait laissé aux familles un délai de deux mois pour partir.