Pays de Retz : une pêcherie au carrelet en guise d'hébergement, une idée originale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jérémy Armand - éditing Claude Bouchet

Un hébergement insolite qui offre un panorama exceptionnel à condition de se lever tôt. À l'aube, à marée haute, prenez place dans une pêcherie sur la côte de Jade. Dépaysement garanti.

À flanc de falaise, de petites cahuttes posées sur pilotis, battues par les flots. Un havre de paix pour les mouettes de la Baie de Bourneuf. Jusqu'à l'arrivée, à l'aube, de ses premiers visiteurs. Jacques Allain est propriétaire d'une pêcherie depuis 24 ans. Il reçoit Yves, Hervé et Isabelle, clients de son gîte voisin. Des témoins privilégiés d'une tradition plus que centenaire : la pêche au carrelet, un filet de 25 m2 immergé à marée haute.

Ce matin, la pêche est maigre, seuls quelques anchois. Des poissons de plus en plus nombreux dans l'estuaire de la Loire, avec le réchauffement des mers. En Loire-Atlantique, près de 200 pêcheries bordent le littoral. Détenues pas des passionnés, qui perpétuent ce patrimoine d'exception, alors que les autorisations de construction de nouvelles pêcheries sont délivrées au compte-goutte.

Trente quatre de ces bicoques peuvent être louées, à partir d'une trentaine d'euros. Le prix d'un exil, entre ciel et mer.

>> VIDÉO. Le reportage de Jérémy Armand et Wilmans Toula
durée de la vidéo: 02 min 01
Pays de Retz : une pêcherie au carrelet en guise d'hébergement, une idée originale ©France 3 Pays de la Loire