• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Rassemblement National de Loire-Atlantique : Marguerite Lussaud rejoint les Patriotes

Marguerite Lussaud, élue régionale Pays de la Loire, quitte le Rassemblement National pour les Patriotes, mais conserve son siège à la Région / © Droits Réservés Marguerite Lussaud
Marguerite Lussaud, élue régionale Pays de la Loire, quitte le Rassemblement National pour les Patriotes, mais conserve son siège à la Région / © Droits Réservés Marguerite Lussaud

L'annonce a été faite ce lundi 4 mars. L'élue régionale RN Marguerite Lussaud et membre historique du Front National en Loire-Atlantique rejoint Les Patriotes.
La nouvelle fait réagir différemment dans les partis concernés, l'élue municipale de Paimboeuf s'explique.

Par Christophe François

Marguerite Lussaud, 78 ans,  conseillère régionale Rassemblement National des Pays de la Loire, membre du bureau départemental du RN de Loire-Atlantique, flamme d'honneur du Front National, quitte le Rassemblement National de Marine Le Pen pour le mouvement Les Patriotes de Florian Philippot.

C'est ce qu'annonce un communiqué du RN de Loire-Atlantique reçu ce lundi 4 mars. Selon ce même document, l'élue municipale de Paimboeuf et retraitée des PTT "choisit une voie sans issue".

Le Rassemblement National de Loire-Atlantique poursuit : " (...) Ce geste de celle qui fut l'ancienne responsable départementale de notre mouvement nous semble malheureux.

Nous constatons de plus que malgré sa démission du RN, Madame Lussaud ne quitte pas son mandat de conseillère régionale  (et continuera donc à percevoir une indemnité de 2 000 euros mensuels). Rappelons par ailleurs qu'elle n'était plus à jour de cotisation depuis 2016
."
 

Je démissionne du RN et rejoins Les Patriotes de Florian Philippot !


Si son compte Twitter ou sa page Facebook ne font pas état de cette décision, Marguerite Lussaud s'explique dans un communiqué de presse. 

Adhérente au Front National depuis 1990 et liée par des liens d'amitié au fondateur du FN, Marguerite explique ne plus vouloir cautionner les orientations prises par le Rassemblement National depuis la dernière présidentielle. 
 
"Mu par un électoralisme à courte vue, celui-ci a en effet tout renié : comment peut-il avoir à ce point abandonné le combat pour la souveraineté nationale, en renonçant à la perspective claire d’une sortie de l’Union européenne ? Comment peut-il à son tour, (...) prétendre « réformer l’Union Européenne de l’intérieur ? (...) Comment peut-il même prétendre réduire l’immigration, quand les principales causes de celles-ci sont l’asile et le regroupement familial qui sont inscrits dans les Traités de l’UE, lesquels ne peuvent être modifiés qu'à l'unanimité des états membres ?"

Aujourd'hui, celle qui accuse le RN, le parti de Marine Le Pen, de mentir au Français rejoint donc le mouvement Les Patriotes présidé par Florian Philippot et annonce s'investir dans ce dernier en Loire-Atlantique.
Elle assume conserver son poste de conseillère régionale en Pays de la Loire, "un mandat confié par les électeurs en 2015", et siégera aux côtés d'Alain Avello, élu régional et ancien membre du Front National devenu, lui aussi, membre du mouvement Les Patriotes.



 
 




 
 
 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus