Saint-Brevin-les-Pins : malgré le Covid-19, les résidents d'un Ehpad fêtent Noël

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sandrine Gadet et Lucie Rivière

Dans un Ehpad de Saint-Brevin-les-Pins, les résidents ont pu réveillonner dans la bonne humeur ce 24 décembre malgré la flambée de l’épidémie de Covid-19.

Les chants de Noël résonnent dans tout le bâtiment. À l’Ehpad Mer et Pins de Saint-Brevin-les-Pins, l’ambiance morose de reprise d’épidémie laisse place à la magie de Noël le temps du réveillon, mais toujours dans le respect du protocole sanitaire en vigueur.

Au programme : danse, concert de guitare, costumes de Noël, et même zoothérapie avec un chien venu spécialement pour l’occasion.

La plupart des résidents préfèrent passer Noël à l’Ehpad plutôt qu’en famille. Cela leur évite de rester isolés sept jours après leur retour, une quarantaine requise dans cet établissement.

Sylvie Le Gac a dû choisir entre passer Noël auprès de son frère Philippe et célébrer le réveillon avec le reste de sa famille. Elle a choisi de se rendre à l'Ehpad : "Je ne souhaite pas que mon frère reste confiné, je préfère venir le voir le soir de Noël et lui apporter ses cadeaux que de le pénaliser".

La présence des proches réchauffe les cœurs, même si les grandes tablées du 24 décembre manquent aux résidents.  Jacqueline Levenard est venue rendre visite à sœur, elle confie : "Ca pèse, elle préfèrerait être à la maison mais on n’a pas le choix".

Dans cet établissement, les visites sont autorisées dans le respect du nouveau protocole annoncé par le gouvernement le 20 décembre qui vise à "protéger sans isoler" les personnes âgées pensionnaires des Ehpad. "On essaye de respecter les mesures et de faire confiance aux familles, et d'essayer de ne pas ajouter de barrières à celles qui existent déjà. Ça nous tient particulièrement à coeur de montrer que l'Ehpad est un lieu où on vit jusqu'au bout" explique Julie Rivière, directrice de l'Ehpad.

D’autres résidents ne recevront pas de visites. C’est le cas d’un résident en Ehpad sur deux. Ils pourront malgré tout profiter de la fête organisée par le personnel de l'établissement. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité