Coronavirus et confinement : une maison de quartier de Saint-Nazaire offre des kits éducatifs au familles en difficulté

Alors que la cinquième semaine de confinement est déjà bien avancée, il est parfois difficile de trouver des idées pour occuper les enfants dans les appartements. Surtout quand les moyens sont réduits. A Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, une maison de quartier se mobilise. 

Lors de créneaux horaires prédéfinis, les parents peuvent venir chercher un kit éducatif spécialement préparé pour la famille.
Lors de créneaux horaires prédéfinis, les parents peuvent venir chercher un kit éducatif spécialement préparé pour la famille. © Maison de quartier Chesnaie-Trébale
Lorsque le confinement s'est installé, Véronique et ses collègues de la maison de quartier Chesnaie-Trébale à Saint-Nazaire ont perdu le contact avec les familles qu'elles croisaient d'ordinaire.

Mais, ces animatrices n'ont pas pour autant confiné leur engagement auprès de ceux qui sont le plus en difficulté. Elles ont décidé de reprendre contact.
 

"on s'est organisé avec nos réseaux..."

D'un coup de fil à l'autre, l'équipe a confirmé ce qu'elle craignait. L'accès à internet est pour certaines familles impossible, hors téléphone, compliquant le travail scolaire et pour les activités de loisir, il n'y a rien, à part la télévision. 

"On s'est dit qu'il y avait surement beaucoup d'autres familles dans ce cas-là, raconte Véronique Achallé, la responsable de cette maison de quartier. Alors, on s'est organisé avec nos réseaux dans le quartier pour trouver des jeux, des livres..."

Avec ces dons et l'aide de grandes surfaces et du Secours Populaire, l'équipe a constitué des kits regroupant divers éléments, chaque kit étant adapté à une famille identifiée. 
 
Les kits éducatifs ont été composés grâce à des dons.
Les kits éducatifs ont été composés grâce à des dons. © Maison de quartier Chesnaie-Trébale

"On a appelé chaque famille pour que chacune ait un créneau horaire et qu'on respecte ainsi les distances" explique Véronique.

37 familles ont ainsi pu venir chercher leur kit composé de crayons, carnets, revues, jeux et livres.

"On a aussi demandé au service éducation de la ville de nous aider à élargir la distribution à des familles qu'on ne connait pas" ajoute la responsable de la maison de quartier qui a également passé une commande de matériel pour des activités manuelles créatives comme la pâte à modeler ou le scoubidou, il paraît que ça revient à la mode.
   

300 ouvrages de littérature jeunesse distribués à Angers et Trélazé


Dans le même esprit, des kits pédagogiques sont distribués aux familles les plus démunies dans des quartiers prioritaires d'Angers et de Trélazé, dans le Maine et Loire en collaboration avec les maisons de quartier.

"Les kits, composés de feutres, crayons de couleurs, carnets, fiches de jeux, jeux de société et de loisirs créatifs…, ont pu être constitués nous dit la préfecture de ce département, grâce à la collaboration de la librairie angevine Richer, aux bibliothèques municipales d’Angers et de Trélazé, qui ont donné plus de 300 ouvrages de littérature jeunesse et des jeux de société, ainsi que de l'association DAZIBAO."

357 familles (soit plus de 600 enfants) devraient en bénéficier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société