Fuite d'essence à la raffinerie de Donges : des odeurs gênantes mais pas d'impact sanitaire selon la préfecture

Depuis mercredi 21 décembre, une forte odeur d'essence incommode la population de Donges, en Loire-Atlantique. Une fuite sur un bac de la raffinerie Total est en cause.

La fuite d'essence a été détectée vers 20 heures mercredi 21 décembre sur l’un des bacs de la raffinerie Total de Donges, dans le parc de stockage des Magouëts.

"La fuite est localisée sur un agitateur du bac et le produit est confiné dans la cuvette de rétention prévue à cet effet", précise Total dans un communiqué. Ce jeudi matin, les équipes de Total sont toujours en cours d'intervention. 

S'il n'y a eu aucun malaise ni appels aux services de secours, la préfecture recommande cependant aux habitants de la commune "de limiter leurs déplacements à l’extérieur dans le bourg de Donges, ainsi que les activités de plein air".

Depuis le début de l’évènement, plusieurs mesures sont réalisées et expertisées toutes les heures sur différentes zones de la ville, par l’Agence Régionale de Santé, la DREAL, le SDIS 44 et Air Pays de la Loire, afin de surveiller la qualité de l’air. "Les premiers résultats de ces mesures n’indiquent pas d’impact sanitaire pour la population", souligne la préfecture.

Pour limiter les risques sur l'environnement, un tapis isolant constitué d’eau et de mousse a été mis en place dans la cuvette de rétention pour limiter les risques liés à l’essence et les odeurs. 

Dans un communiqué publié ce jeudi matin, Total précise que la fuite est désormais réduite à un filet résiduel.

La raffinerie Total de Donges est classée Seveso seuil haut.  Elle présente trois risques majeurs pour la population et l'environnement, des risques thermiques, des risques de surpression et des risques toxiques. La DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement),  en charge des installations classées mène une inspection sur place dans la matinée.