Saint-Nazaire : environ 350 gilets jaunes manifestent ce samedi 18 mai

© C.François France Televisions
© C.François France Televisions

Malgré l'interdiction de manifestation décidée par la préfecture de Loire-Atlantique, environ 350 gilets jaunes se sont retrouvés dans le centre-ville de Saint-Nazaire ce samedi 18 mai en début d'après-midi, pour l'acte 27 de leur mobilisation.

Par Fabienne Béranger

Environ 350 gilets jaunes se sont retrouvés en début d'après-midi à Saint-Nazaire, lieu de rendez-vous annoncé sur les réseaux sociaux.

Malgré l'interdiction préfectorale, les manifestants ont tenté de rejoindre les rues du centre-ville après s'être retrouvés devant la gare vers 13h.

Vers 16h des premières échauffourées ont eu lieu entre les forces de l'ordre et les manifestants le long de la plage, puis vers la place du commando. Les gendarmes ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les gilets jaunes.

A Nantes, une centaine de Gilets jaunes se sont rejoints à la croisée des trams en début d'après-midi, précisent nos confrères de Presse Océan.
 

Une manifestation interdite par la préfecture de Loire-Atlantique

"Lors des rassemblements du 28 novembre 2018 et plus particulièrement du 5 janvier 2019, des dégradations importantes ont été commises dans le centre-ville de Saint-Nazaire à l’encontre de bâtiments publics et de commerces", indique la préfecture dans un communiqué afin de justifier sa décision d'interdire toute manifestation dans le centre-ville.

"Les renseignements dont nous disposons témoignent de la volonté manifeste d’une partie, au moins, des participants à cette manifestation de commettre des violences et des dégradations avec, en particulier, la présence d’éléments radicaux et violents", précise la préfecture, ajoutant, "compte tenu de ce risque important de trouble à l’ordre public, le préfet a pris un arrêté interdisant la manifestation non déclarée des gilets jaunes dans le centre-ville de Saint-Nazaire".

Un second arrêt préfectoral interdit "le port et le transport, sans motif légitime, d’objets pouvant constituer des armes par destination".

"Sur réquisitions du procureur de la République, des contrôles avec fouille et inspection visuelle de bagages et de véhicules auront lieu aux abords de la manifestation mais également, très en amont, sur les axes routiers desservant Saint-Nazaire",
précise la préfecture de Loire-Atlantique.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus