Saint-Nazaire : Saut-de-Mouton, un festival pour distraire petits et grands pour les vacances de la Toussaint

Publié le
Écrit par Vincent Calcagni
Un premier spectacle pour se jeter à l'eau : Le premier spectacle de l'édition 2021 de "Saut-de-Mouton" s'intitule I "L'eau Douce" par la Compagnie Pernette.
Un premier spectacle pour se jeter à l'eau : Le premier spectacle de l'édition 2021 de "Saut-de-Mouton" s'intitule I "L'eau Douce" par la Compagnie Pernette. © Melune4

Il n'y a pas d'âge pour jouer à saute-mouton, logiquement les spectacles programmés à "Saut-de-mouton" sont ouverts à tout public de 3 ans à 99 ans. La troisième édition de ce festival qui mêle théâtre, musique, danse et cinéma se déroule à Saint-Nazaire, Trignac et Paimboeuf en Loire-Atlantique.

Grâce à Saut-de-Mouton, vos bambins (et vous-même...) pourront tour à tour plonger dans l'eau douce, vous suspendre à vos rêves au pays du sommeil ou encore apprendre à apprivoiser des chauves-souris et même simuler un tremblement de terre en Lego si, si ! 

Sauter d'un thème à l'autre en enjambant les disciplines c'est justement l'ADN de ce festival initié par Béatrice Hénin, la directrice du Théâtre Simone Veil à Saint-Nazaire, pendant ces drôles de "vacances" que sont les vacances de la  Toussaint.

"Beaucoup de parents travaillent pendant ces vacances et ne sont pas forcément disponibles. Les familles bougent rarement. Il est donc important que le Théâtre soit ouvert pour que le public puisse aller voir des spectacles en famille" explique Béatrice Hénin.

"Dès la première année on a constaté que c'est un public différent qui venait à "Saut-de-Mouton", avec beaucoup de grands-parents avec leurs petits enfants pas forcément Nazairiens" rajoute la directrice du Théâtre de Saint-Nazaire.

Un premier spectacle pour se jeter à l'eau

Le premier spectacle de l'édition 2021 de "Saut-de-Mouton" c'est mercredi 20 octobre (et samedi 23 octobre) à 16h.

Il s'appelle "L'eau Douce" par la Compagnie Pernette.

"Nathalie Pernette est une chorégraphe qui est artiste associée du Théâtre depuis 2018" détaille Béatrice Hénin, "sa dernière création est un solo très poétique autour du thème de l'eau. Pour l'anecdote, au moment de la création, la chorégraphe nous a raconté qu'elle-même avait toujours eu très peur de l'eau et qu'elle jonglait donc aussi avec cette représentation ".

L'eau douce - Cie Pernette - Teaser from Christelle Pinet on Vimeo.

A noter des représentations scolaires qui se déroulent mercredi 20 octobre à 10h15, jeudi 21 octobre à à 9h15 et vendredi 22 octobre à 9h15 et 10h45.

Aller au bout de ses rêves

Autre temps fort le conte musical "Little Nemo ou la vocation de l’aube" mis en scène par Émilie Capliez d'après la BD de Winsor Mc Cay avec la chanteuse Françoiz Breut.

Little Némo est un enfant qui est toujours tiré de son sommeil trop tôt pour aller au bout de ses rêves.

"Là aussi c'est une création qui s'est déroulée au Théâtre de Saint-Nazaire pendant le confinement" explique Béatrice Hénin. 

Pour la représentation grand public qui se déroule vendredi 22 octobre à 19h le public est invité dés 18h30 à un "apéritif sucré" en famille.

C'est le cas également pour la séance du film "Petit Vampire " de Joann Sfar proposé le jour d'Haloween dimanche 31 octobre à 15h au cinéma Jacques Tati qui fait partie de la Scène Nationale Saint-Nazaire.

Un conte musical sur la tolérance

Troisième spectacle qui ouvre les enfants sur le questionnement du monde dans lequel ils vivent et l'ouverture à l'autre.

Son titre : "Et pourquoi pas ?! "Le conteur nazairien originaire de Mauritanie Mamadou Sall est accompagné par le musicien Jean Métégnier pour une adaptation du conte africain : "Le poussin noir qui voulait devenir blanc";

Il est question d'un coq noir, d'une poule blanche, un amour secret… Et la naissance d’un petit poussin qui va tout bousculer !

"Et pourquoi pas?!" se joue le jeudi 4 novembre à 15h au centre culturel Lucie Aubrac à Trignac.

C'est un des nombreux spectacles dont la tenue a été repoussée en raison de la crise sanitaire pendant l'année 2020.

Un contexte sanitaire peu rassurant pour les spectateurs

Au Théâtre de Saint-Nazaire comme dans les autres structures de la région on avoue d'ailleurs guetter un peu le retour des spectateurs même si pour "Saut-de-Mouton" les réservations se font traditionnellement à la dernière minute.

"Malheureusement il nous reste beaucoup de places" avoue la directrice du Théâtre Simone Veil à Saint-Nazaire, "sur Little Nemo par exemple on a simplement 150 places de réservées pour vendredi c'est peu" constate-t-elle.

Un désaffection plus générale que Béatrice Hénin attribue à plusieurs facteurs.

"Il y a des gens qui ont encore peur d'être contaminés et ont peur de sortir, il y a des gens qui portent le masque toute la journée et n'ont pas envie de le porter au Théâtre même si on peut l'enlever en intérieur jusqu'au 25 octobre" énumère-t-elle.  

L'obligation du pass sanitaire à partir de 12 ans complique également les choses car "autant il peut être rassurant pour les personnes d'un certain âge, autant pour les ados de 12 à 15 ans ca peut être un frein car beaucoup d'enfants de cette tranche d'âge ne sont pas vaccinés" remarque la directrice du Théâtre, "on le voit car le retour des collégiens et des lycéens au Théâtre c'est compliqué".

Mais le principal obstacle au retour des spectateurs se situe pour la directrice dans la fermeture du Théâtre pendant un an et demi.

Impossible de savoir si le public a pris d'autres habitudes temporairement ou définitivement. 

Tous les horaires, les conditions et les réservations pour les spectacles de "Saut-de-Mouton" ici

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.