Saint-Sébastien-sur-Loire : les athlètes se sentent abandonnés

La piste d'athlétisme du stade René Massé à Saint-Sébastien-sur-Loire / © France Televisions - Antoine Ropert
La piste d'athlétisme du stade René Massé à Saint-Sébastien-sur-Loire / © France Televisions - Antoine Ropert

La colère et la déception dans les rangs des athlètes sébastiennais. Le projet de rénovation du stade René Massé à Saint-Sébastien, sur les bords de Loire fait la part belle aux sports collectifs, le football et le rugby. La piste d'athlétisme est de son côté réduite au minimum.

Par Olivier Quentin

Patrice Moysan ne lâchera pas le morceau.

Voilà 30 ans qu'il entraîne les athlètes de la section Saint-Sébastien du Stade Nantais Athlétic Club. Les adhérents viennent les mardis et jeudis soir sur le stade René Massé.

Installé en bord de la commune près des îles de Loire, l'équipement est aujourd'hui bien vieillot et ne répond plus aux exigences actuelles.
La piste d'athllétisme du stade René Massé à St Sébastien-sur-Loire est en piteux état / © France Televisions - Antoine Ropert
La piste d'athllétisme du stade René Massé à St Sébastien-sur-Loire est en piteux état / © France Televisions - Antoine Ropert
La Ville a confié à un cabinet l'étude de la rénovation des lieux. Mi-septembre, le résultat a été présenté aux clubs utilisateurs. 

"On sentait qu'on allait peut-être nous évincer, confie Patrice Moysan. On avait déterminé nos besoins en demandant une nouvelle piste de 400 m, même pas en synthétique, en stabilisé et une piste de 80 m pour le sprint avec une aire de saut en longueur."

Ce qui a été présenté ne répond pas aux demandes des athlètes.
 

Une piste réduite à 250 m

Il a été prévu seulement une piste de 250 m. Et à l'intérieur des équipements pour le saut.

"On ne va pas pouvoir évoluer sur une piste aussi petite, constate-t-on au club d'athlétisme qui partage l'équipement avec le Triveloce, club de triathlon de Saint-Sébastien-sur-Loire. On est parfois jusqu'à  plus de 200 sur la piste !"

L'ancienne piste n'a jamais été entretenue selon Patrice Moysan. Par moment, elle est gorgée d'eau, faute de travaux de drainage. "Une piste ça coûte 600 000 €. Sur un projet total de 7,3 millions c'était possible !" s'étonne l'entraîneur bénévole.
La piste d’athlétisme du stade René Massé à Saint-Sébastien-sur-Loire / © France Televisions - Antoine Ropert
La piste d’athlétisme du stade René Massé à Saint-Sébastien-sur-Loire / © France Televisions - Antoine Ropert
 

Le populaire plutôt que l'élite

A la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire, on assume ce choix. On estime que la ville n'a pas vocation de faire du sport d'élite mais populaire. Et tant pis si des athlètes qui s'entraînent ici sont de niveau national.

Une piste de 400 m demande trop d'entretien, nécessite trop d'emprise foncière.

La réduction de la piste a permis nous a-t-on expliqué de conserver deux terrains de football, les deux de rugby ne bougeant pas. 

Mais on a promis aux clubs d'athlétisme et de triathlon une nouvelle réunion pour mieux expliquer le projet. Même mieux argumenté, pas sûr que le projet séduira.
 

Sur le même sujet

Les + Lus