Sécurité routière en Loire-Atlantique: les seniors revoient leur conduite, grâce à des stages de remise à niveau

© France Télévisions
© France Télévisions

Depuis 3 ans la gendarmerie de Loire-Atlantique propose ses stages de remise à niveau aux conducteurs seniors.
 

Par Pierre-Erik Cally

Depuis 3 ans la gendarmerie de la Loire-Atlantique propose des stages de remise à niveaux aux conducteur seniors. Il faut savoir que dans certains pays d Europe cela est obligatoire au delà de 75 ans, pas en France.

"En effet le cadre législatif et réglementaire ne le permet pas"

précise le Colonel de groupement de la Loire Atlantique Laurent Kerdoncuff avant d’ajouter :

"c’est à chacun de s’interroger et pourquoi pas de reprendre quelques heures de conduite"

Les réflexes ne sont plus les mêmes

Car on le sait les réflexes, les temps de réaction ne sont plus les mêmes arrivés à un ce que l’on appelle la période des "seniors".

Et l’accidentologie le confirme : les fautes d’inattention et de refus de priorité sont les principales causes des accidents impliquant des conducteurs âgés.

Pour autant interdire de conduire pour beaucoup représenterait un vrai déchirement, une perte d’autonomie avec des freins à la vie familiale et sociale. En particulier en milieu rural.

En revanche les spécialistes le reconnaissent : les conducteurs seniors sont beaucoup plus prudents que les autres. Ils n représentent qu’un quart des personnes tuées dans des accidents de la circulation. La tranche d’âge la plus concernée restant les 25-50 ans.

"Les causes habituelles des accidents mortels : alcool, stupéfiant ne se rencontrent pratiquement pas chez les seniors. La vitesse un peu plus"

relate Gilles Foliard le Commandant de l’Escadron Départemental de la Sécurité Routière du 44.
  
"Il s’agit surtout de mauvaises appréciations de distance ou de vitesse des autres usagers. Les personnes âgées s’engagent par exemple plus facilement dans une intersection sans avoir perçu le danger.. "

explique t-il.
 

Les familles doivent inciter leurs aînés à consulter

Concernant les visites médicales, là encore le gendarme encourage les familles ou les proches à ne pas attendre pour inviter les seniors à consulter un médecin et établir un bilan.
avant de rappeler que :

"dans des cas extrêmes le Préfet peut faire convoquer la personne en cause par un médecin agréé sécurité routière"

En 3 ans 1200 seniors volontaires ont suivi les stages de remise à niveaux proposés par la gendarmerie de la Loire-Atlantique.

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus