Affaire Samuel Paty : une personne arrêtée dans le Maine-et-Loire dans le cadre de l'enquête

Sept personnes ont été interpellées dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty, à Toulouse, Lyon, Rouen, Besançon, en Seine-et-Marne et en Maine-et-Loire, ces sept hommes sont âgés de 17 à 21 ans.

Une affiche hommage à Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine où ce professeur de collège a été décapité par un terroriste islamiste le 16 octobre 2020
Une affiche hommage à Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine où ce professeur de collège a été décapité par un terroriste islamiste le 16 octobre 2020 © Thomas Coex / AFP

Ces sept personnes apparaissent sur différents groupes de messagerie auxquels participait l'assassin de Samuel Paty. Certains sont, comme le terroriste auteur de l'assassinat de l'enseignant, d'origine tchétchène.

Les interpellations ont été réalisées par la sous-direction antiterroriste (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Sans qu'il soit possible de savoir où a eu lieu l'interpellation dans le Maine-et-Loire.

En décembre déjà, cinq hommes soupçonnés d'avoir eu des contacts avec l'assaillant avaient été libérés à l'issue de leur garde à vue sans poursuite pour l'instant.

Au total ,14 personnes sont mises en examen dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty, professeur de collège âgé de 47 ans, décapité à Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre 2020 pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet dans le cadre de son enseignement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers police société sécurité justice