Brissac-Loire-Aubance, Maine-et-Loire : des vendanges précoces mais prometteuses

Elles ont commencé fin août, les vendanges sont précoces cette année, grâce à une météo très favorable au raisin. Retraités, étudiants...les vendangeurs ne sont pas toujours facile à recruter. Alors les viticulteurs font souvent appel à de la main d'oeuvre étrangère. 

Vendanges précoces mais bonnes à Brissac Loire Aubance dans le Maine-et-Loire
Vendanges précoces mais bonnes à Brissac Loire Aubance dans le Maine-et-Loire © France 3 Pays de la Loire
Gorgées de soleil, les grappes généreuses portent la promesse d'un bon cru 2020 ! Sur ces parcelles de chenin à Brissac-Loire Aubance, les premiers coups de sécateur ont été donnés dès le 25 août !

Pour ce viticulteur retraité, venu prêter main forte,  une telle précocité, c'est presque du jamais vu !

"On n'avait pas vu ça depuis 2003, l'année de la canicule explique Philippe Pauleau, c'est exceptionnel, d'habitude on commence début septembre, c'est aussi bien comme ça parce que les journées sont plus longues. On a plus de chance d'avoir du beau temps"
Vendanges précoces en septembre 2020 à  Brissac Loire Aubance
Vendanges précoces en septembre 2020 à Brissac Loire Aubance © France 3 Pays de La Loire

Au milieu des rangées, cette année, davantage de jeunes, venus vendanger avant de reprendre leurs études.

"Ça me permet de financer une partie de mes études, raconte Léo Le Tennier, le fait qu'elles soient plus tôt ça me permet de faire une ou deux semaines de vendanges avant la rentrée".
Léo Le Tennier vendange pour financer une partie de ses études
Léo Le Tennier vendange pour financer une partie de ses études © France 3 Pays de la Loire
Dans ce vignoble de 140 hectares, la majorité des 18 vendangeurs vient de Bulgarie. Une nécessité pour le vigneron Olivier Brault, qui peine à trouver assez de saisonniers qualifiés et motivés.

"On est sûr qu'ils sont là du premier jour au dernier jour, explique Olivier Brault, c'est une particularité qu'on n'a pas forcément avec les autres vendangeurs".

L'autre fait marquant de ces vendanges, c'est la menace du Covid. Masques, distances de sécurité et désinfection régulière, Gérard Poirier veille au grain.

"J'ai mon gel dans mon tracteur avec un essuie-tout, je nettoie tout mon tracteur à chaque fois que je vais à la cave coopérative".

Des contraintes qui n'empêchent pas cette saison 2020 des vendanges de se dérouler dans la bonne humeur et la convivialité.
Vendanges précoces à  Brissac Loire Aubance
Vendanges précoces à Brissac Loire Aubance © France 3 Pays de la Loire

► Le reportage de notre rédactionLes vins du Val de Loire

Le vignoble du Val de Loire est la 3e région de vins d’appellations de France. Il  regroupe 51 appellations et 4 IGP réparties sur 57 200 hectares de vigne et 14 départements ligériens, de la Vendée au Puy-de-Dôme.

Sa production annuelle est de 2.1 millions d'hectolitres en AOP,représentant 11.9% de la production française.

"C’est l’un des dix vignobles européens inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO de Chalonnes-sur-Loire (Maine et Loire) à Sully-sur-Loire (Loiret)", précise le site dédié aux vins des Val de Loire.
Chiffres-clés des vins du Val de Loire
Chiffres-clés des vins du Val de Loire © vinsvaldeloire.fr



 
Les vins du Val de Loire

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie climat environnement météo