Etriché, Maine-et-Loire : le pipeline Donges-Melun-Metz endommagé, un champ pollué au gazole

Un engin venu prêter main forte à un tracteur embourbé dans un champ a endommagé l'oléoduc Donges-Melun-Metz à hauteur de la commune d'Etriché, dans le nord du Maine-et-Loire.

Un tracteur dans un champ près de Laval, en Mayenne, photo d'illustration
Un tracteur dans un champ près de Laval, en Mayenne, photo d'illustration © Jean-Francois MONIER / AFP

Le pipeline Donges-Melun-Metz a été endommagé le lundi 15 février dernier sur la commune d'Etriché, située à une trentaine de kilomètres dans le nord-est d'Angers.

Le tracteur d’une société d’élagage s’est embourbé dans un champ situé sur la commune d'Anjou. C'est un second engin venu l’aider qui s’est, à son tour, enlisé dans le terrain détrempé, enodmmageant l'oléoduc.

Les pompiers du SDIS 49 sont rapidement intervenus. "Dans le même temps, l’exploitant, la société française Donges Metz (SFDM), a fermé les vannes de sectionnement de part et d’autre de la brèche et mis en place des moyens d’excavation et de pompage pour récupérer le produit fuyard dans des citernes, relate la préfecture du Maine-et-Loire dans un communiqué publié ce jour, au moment de l’incident, la canalisation n’était pas en charge mais contenait du gazole. La fuite a laissé s’échapper plusieurs mètres cubes de carburant".

"Une première estimation de la zone polluée, effectuée par un drone, donne une surface au sol d’environ 500m2, poursuit la préfecture, des prélèvements par carottage ont été réalisés par un bureau d’études et des analyses des sols sont en cours afin de préciser la zone concernée et de déterminer la meilleure stratégie de dépollution".

"Les inspecteurs de la DREAL se sont rendus sur place à deux reprises afin de constater la situation et vérifier l’adéquation des moyens mis en oeuvre par l’exploitant pour gérer les conséquences de cette fuite et limiter ses impacts sur l’environnement (point de captage d'eau potable, zone Natura 2000,...), explique la préfecture du Maine-et-Loire, les analyses réalisées sur l’eau des puits environnants n’ont révélé aucune présence de produit".

Un fossé de drainage est en cours de mise en place pour finir de récupérer la nappe souillée en vue de son traitement.

La préfecture du Maine-et-Loire

Des odeurs d'hydrocarbure peuvent être ressenties à proximité du secteur concerné, précise également la préfecture à l'attention des riverains.



Un pipeline long de 640 kms

La SFDM, la Société Française Donges-Metz, est une filiale de Bolloré Energy à 95%. Elle "transporte et stocke des hydrocarbures : essences, gazole, fioul domestique, carburéacteur, charges vapocraqueur", peut-on lire sur le site du groupe Bolloré.

Depuis 1995, la SFDM a en charge l’oléoduc Donges-Melun-Metz (DMM), long de 640 km ainsi que quatre dépôts situés à Donges, en Loire-Atantique, La Ferté-Alais, dans l'Essonne, Vatry, dans la Marne, et Saint-Baussant, en Meurthe-et-Moselle, "dont la capacité totale de stockage est de 900 000 m3".

"Le DMM est relié à l’appontement du Grand Port Maritime de Nantes, aux raffineries Total à Donges et à Grandpuits, au réseau des pipelines Trapil Le Havre-Paris, ainsi qu’aux réseaux ODC (oléoducs de défense commune de l’OTAN)", précise le groupe Bolloré.

3,1 millions de m3 de produits pétroliers sont transportés chaque année par le pipeline DMM.



Une alimentation pour les troupes américaines

Cet ouvrage a été construit en 1956, en pleine guerre froide. Il a durant 32 ans, "permis d’alimenter en carburant, les forces américaines stationnées en France et en Allemagne", précise le groupe pétrolier Total, "les carburants, qui répondaient aux spécifications américaines, étaient desservis par les tankers en provenance des Etats-Unis ou par la raffinerie de Donges et livraient plusieurs dépôts de stockage".

En 1988, les Américains concèdent les droits d’exploitation de l'oléoduc à l’Etat Français, qui les concède ensuite à la société privée SFDM créée à cet effet. En 2000, la SFDM cède l'ouvrage au groupe Bolloré.

Le pipeline dispose de 4 parcs interconnectés au départ de Donges.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement faits divers énergie