Maine-et-Loire. Bonduelle repreneur des actifs industriels de France Champignon, la quasi totalité des emplois conservés

Le tribunal de Saumur, dans le Maine-et-Loire, a validé l’offre de reprise des actifs industriels de la coopérative France Champignon par Bonduelle via sa société de culture, la SCA (Société Civile Agricole) Cultures France Champignon. La quasi totalité des emplois concernés est maintenu.

Bonduelle reprend les actifs industriels de France Champignon
Bonduelle reprend les actifs industriels de France Champignon © France Champignon

Le 18 février dernier, le tribunal de Saumur a validé l’offre de reprise des actifs industriels de la coopérative France Champignon par Bonduelle via sa société de culture, la SCA (Société Civile Agricole) Cultures France Champignon à compter du 1er mars.

"Cette offre concerne les trois sites de Doué-la-Fontaine, Montreuil-Bellay et Longué-Jumelles, implantés dans le Maine-et-Loire, précise France Champignons, la reprise effective, qui est désormais soumise à l’autorisation de l'Autorité de la concurrence française, permettra de maintenir 250 emplois sur les 267 actuels".

Les 17 postes supprimés sont essentiellement des services supports de l’ancienne structure coopérative. 

"Un solide plan d’accompagnement, signé par les organisations syndicales, a été mis en place pour accompagner les personnes concernées vers le retour à l’emploi, 15 offres de reclassement dans la région ont été  proposées par le repreneur".

Six salariés se sont portés volontaires pour un départ dans le cadre d'un projet de retraite ou d'un projet professionnel.

 

Valoriser le savoir faire historique des champignonistes de la région

"Le projet consiste à poursuivre et développer l’activité historique de production de conserves et surgelé,  tout en maintenant une production de champignons frais, précise France Champignons, il s’agit de valoriser le savoir faire historique des champignonistes de la région de Saumur et de diversifier la gamme de produit sur des segments porteurs (premier choix, bio, cuisinés...)", "tout en travaillant avec les producteurs locaux de champignons".

38 à 40 000 tonnes de champignons par an seront ainsi transformés dans le cadre de ce nouveau dispositif, "ce qui en fera le seul producteur français pour ces produits et  un des acteurs majeurs en Europe".

Des champignons à la grecque produits par France Champignon
Des champignons à la grecque produits par France Champignon © France Champignon

Avec la reprise des actifs industriels de la coopérative, le dispositif France Champignon dans le Val de Loire comptera désormais 485 salariés permanents repartis sur six sites.

Les trois sites de Doué-la-Fontaine (transformation), Montreuil-Bellay (logistique, conserve), Longué-Jumelles (logistique, frais) en Maine-et-Loire, sont complétés par les sites de Montoire-sur-le-Loir (cultures) dans le Loir-et-Cher, Loudun (cultures) dans la Vienne et La Tourte (compostage et cultures) à Longué-Jumelles, appartenant au groupe Bonduelle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie social