Qui est Jean-Marc Verchère, futur maire d'Angers ?

Christophe Béchu, maire d'Angers, a été nommé au gouvernement lundi 4 juillet. Il officiera désormais en tant que Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. C'est Jean-Marc Verchère, premier adjoint peu connu des Angevins, qui le remplacera.

C'est un visage, et un nom que les Angevins connaissent encore peu : Jean-Marc Verchère, premier adjoint à la mairie d'Angers. Il sera bientôt maire, suite à la nomination de Christophe Béchu au gouvernement. Il devrait se vêtir de l'écharpe tricolore le 18 juillet, après son élection au Conseil municipal. 

Un ingénieur de métier

 "Ce n'est pas facile de remplacer un homme comme lui qui incarne Angers depuis 8 ans (…) mais je ne vais pas en faire une montagne,  j’y suis préparé. Je travaille en tant qu’ingénieur-technicien dans cette ville depuis plusieurs décennies. J’ai assumé des responsabilités de chef de service et je suis élu depuis 8 ans ", affirme le futur édile, ingénieur de métier.

Il débute sa carrière en 1970, en tant qu'ingénieur auxiliaire aux Etudes générales et travaux, en charge de la voirie. Il occupe dès 1976 ensuite des postes de direction au sein de services municipaux. 

Un parcours qui lui confère la réputation d'un gestionnaire, un homme de dossiers. "Ma formation d’ingénieur m’a plus tourné vers la technique, c’est vrai. La politique, c’est s’occuper des gens. (…) Même en tant qu’ingénieur, s’occuper du terrain, c’est faire de la politique. Je suis moins un politicien, même si je suis encarté au Modem depuis plusieurs années"

Un politicien malgré tout

Toutefois, la politique, il connaît bien. En 1989, il est élu Maire de Saint-Mathurin-sur-Loire après avoir occupé la fonction d'adjoint au maire. En 1996, il devient président de la communauté de communes Loire-Authion. Une fonction qu’il occupera durant 12 années. En 2007, il devient directeur général adjoint pour 4 ans de l'agglomération. Lors des élections municipales de 2014, Jean-Marc Verchère se présente sur la liste de Christophe Béchu sous l'étiquette du Modem.

Originaire de Dyo (Saône-et-Loire), marié et père de quatre enfants, l'homme envisage son mandat avec sérieux: "Je serai quelqu’un qui prend sa charge avec sérieux, qui est attentionné de tous les instants. On est maire 24 heures sur 24, on n’est pas libéré de la tâche quand on quitte son bureau"

Mais il ne compte pas faire cavalier-seul : " J’ai envie d’associer Christophe Béchu. C’est un moment dont la durée n’est pas connue. Je me prépare à redonner la place.  (…) Il restera le leader de la ville. Ca ne veut pas dire qu’il sera là à tous les instants, à tirer les ficelles", affirme-t-il.