Football. Stéphane Rossi du SO Cholet : "le National, c'est homogène. La preuve, on est 11ème à 3 points du podium!"

Publié le
Écrit par Richard Coffin .
durée de la vidéo : 27min 11
Stéphane Rossi, l'entraîneur du SO Cholet, est l'invité #USBFOOT et de David Jouillat ©France3 Pays de la Loire

Une voix Corse dans les Mauges, déjà entendue. Et portée par le même entraîneur, en l'occurrence: Stéphane Rossi. Après un premier passage à Cholet en 2020-2021, il est de retour dans la région, et dans notre émission d'#USBFOOT, un œil avisé sur le championnat National et l'actu foot, à commencer par le FC Nantes et la Ligue Europa.

"Homogène", le mot est lâché par Stéphane Rossi à propos du championnat de National. Un adjectif qui se définit ainsi  "dont la composition et la structure sont les mêmes en tout point", et qui en terme footballistique peut se traduire par "niveau égal", ce qui confère aux pensionnaires du National, un attrait certain. La preuve si besoin : Cholet est 11eme avec 10 points et Martigues, 3e avec 13 points. 

C'est très peu d'écart. Il y a beaucoup de matchs nuls, ça dénote d'une homogénéité entre les équipes. Tout le monde peut battre tout le monde et c'est ça qui fait son charme.

Stéphane Rossi

Entraîneur du SO Cholet

durée de la vidéo : 40sec
Stéphane Rossi détaille les raisons pour lesquelles il qualifie le championnat National d'Homogène ©France Télévisions

  "Homogène", peut se lire aussi comme suit : "dont les éléments présentent une grande harmonie entre eux". Et là, comment ne pas parler -actualité oblige- du FC Nantes? La fébrilité, malheureuse, en 2e période, et l'incapacité des Canaris à répondre aux joueurs de Fribourg ont conduit les Jaunes et Verts à une nouvelles défaite en Ligue Europa. La 2e en 3 rencontres. 

On fait une erreur comme à Monaco. C'est un peu le danger quand tu n'es pas en réussite. Tu as toujours un joueur qui fait une petite erreur qui cause de gros dégâts et puis, surtout, comme mentalement tu es fragile, ton match, il est pratiquement plié. Alors il faut que l'on soit résilient. On est déçus, on est frustrés.

Antoine Kombouaré

Entraîneur FC Nantes

 

durée de la vidéo : 43sec
Antoine Kombouaré revient sur la défaite de Nantes face à Fribourg en Ligue Europa ©France Télévisions

Et Antoine Kombouaré ajoute : "Il n 'y a pas d'abattement. C'est ça qui est rassurant. Il y a de la colère bien sûr,  mais on a envi de relever la tête. Un gros match dimanche nous attend, un derby. Donc on ne pleure pas sur notre sort, surtout pas !". En écho, Stéphane Rossi -en habit de coach- lui emboîte le pas.

C'est là que peut intervenir après l'entraîneur pour remotiver un groupe un chantier. Il est évident qu'il faut rester positif même si c'est difficile. Il y a deux saisons, Antoine est arrivé à remobiliser tout le monde, à sauver Nantes. L'année suivante, c'est un très bon championnat (pour Nantes) avec quasiment les mêmes joueurs, plus une victoire en Coupe de France. Ils savent faire. Donc maintenant, il faut retrouver le savoir-faire.

Stéphane Rossi

Entraîneur SO Cholet

durée de la vidéo : 01min 23
Stéphane Rossi revient sur les atouts d'Antoine Kombouaré et des Nantais pour se remobiliser avant le derby contre Rennes en championnat ©France Télévisions

Dans ce numéro  d'#USBFOOT, on vous fait donc voyager -on résume- de la Corse à Cholet, avec un détour par l'Allemagne et au passage l'édito de notre envoyé spécial Anthony Brulez

durée de la vidéo : 01min 01
Le match Fribourg- Nantes vu par Anthony Brulez, envoyé spécial de France 3 Pays de la Loire et #USBFOOT ©France Télévisions

Une semaine en ballon, une émission à retrouver le jeudi soir sur les réseaux sociaux, et chaque vendredi à 10h15 sur l'antenne de France 3 Pays de la Loire.

Une émission en collaboration avec la Ligue de Football des Pays de la Loire qui nous propose une chronique hebdomadaire.

La playlist pour retrouver en replay tous les numéros d'#USBFOOT

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité