Cet article date de plus de 6 ans

Vendée : un car scolaire au bio-méthane, une alternative au tout puissant pétrole

C'est une première en France. Et elle est testée dans la région. Un autocar bio. Un véhicule au bio-méthane, provenant de la fermentation de déchets agro-alimentaires et de fumier. Dès le 4 mai et jusqu'au 16 juin ce car scolaire de Vendée assurera une liaison entre Cholet et Les Herbiers.
Avec une autonomie de 500 kilomètres. L'autocar au bio-méthane devra venir se ravitailler deux fois par semaine dans cette usine unique dans l'ouest. On y produit donc un carburant présenté comme bio. une alternative alternative au tout puissant pétrole. A la source de cette nouvelle source d'énergie une dizaine d'agriculteurs du bocage se sont associés pour permettre une revalorisation du lisier et du fumier produit dans leurs exploitations. Une partie est transformée en fertilisant organique, l'autre vise à remplacer le gaz de ville.

L'expérimentation de cet autocar rentre dans le cadre plus large d'un plan départemental sur les énergies nouvelles. Objectif ambitieux, d'ici 2025 la moitié de l'énergie consommée en Vendée doit être produite localement. D'ici là, pour permettre à d'autres bus de circuler au bio-méthane, il faudra convaincre
convaincre les transporteurs. Le coût de cette énergie propre, supérieur à celui du pétrole, est pour l'instant un frein à sa généralisation.

Fin mai début juin, il y aura une liaison régulière entre Cholet et Les Sables d'Olonne.

Notre reportage en vidéo

durée de la vidéo: 01 min 54
Un autocar au Biogaz en Vendée

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation agriculture