Culture : faites “un pas de côté” avec le groupe angevin The Blind Suns pour oublier un peu...le COVID 19

Artistes, acteurs culturels, ils ont été les têtes d’affiche du magazine de la création ArtOtech. Confinés et bloqués dans leurs activités comme nous, nous leurs demandons de leurs nouvelles. Le duo angevin The Blind Suns nous parle de son confinement depuis une maison située en Creuse.

© artOtech / France télévisions
Comment les artistes, les organisateurs de festivals, de manifestations culturelles, les artisans du spectacle vivant vivent cette période de confinement liée à la propagation du coronavirus ?
Nous avons contacté les têtes d'affiche du magazine de la création #Artotech pour prendre de leurs nouvelles, faire un point sur leurs situations personnelles, professionnelles. L’occasion de leur demander de prendre la parole, en artistes qu’ils sont, sur cette période inédite que nous vivons. C’est depuis leur lieu de confinement en Creuse que le groupe angevin The Blind Suns  nous envoie une vidéo
 
#artotech #alamaison The Blind suns nous evoie un message de leur lieu de confinement en Creuse


Pour the Blind Suns,  l’horizon est aujourd’hui devenu un rivage lointain. Le duo angevin, né en 2014, a su faire entendre ses riffs tendus jusqu’à Austin au Texas. Les tournées aux Etats-Unis et en Angleterre se multiplient mais l’esprit rock surf et psyché de Romain et Darota voyagent aussi en France. Pour Artotech, The Blind Suns revient sur la petite scène de leur début, au Joker’s, un bar rock du centre-ville d’Angers.

 
The Blind suns dans Artotech, le duo angevin parle de lui
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture coronavirus/covid-19 santé société artotech art terroir culture régionale spectacle vivant ils sont les pays de la loire télévision économie médias coronavirus - confinement : envie d'évasion