8000 € pour sauver une œuvre : un vote en ligne pour restaurer un tableau de Notre-Dame des Ardilliers de Saumur

durée de la vidéo : 00h01mn55s
Cette peinture représente Saint-Aignan-sur-Cher protégée par la Vierge, après que la ville ait été miraculeusement épargnée par la peste? ©France Télévisions - Olivier Quentin

La Fondation de sauvegarde de l'art français organise un vote en ligne pour offrir 8 000 € à une œuvre d'art de chaque région de France. En Pays de la Loire, le tableau "La ville de Saint-Aignan-sur-Cher" est en compétition avec trois autres œuvres.

À Saumur, ville d'art et d'histoire, la chapelle royale Notre-Dame des Ardilliers fait partie du patrimoine remarquable des bords de Loire. En poussant la porte on y trouve notamment un tableau, usé et terni par le temps.

Cette huile sur toile du début du 17e représente la cité de Saint-Aignan-sur-Cher. Une œuvre livrée ici en offrande à la Vierge après que cette ville ait été miraculeusement épargnée par l'épidémie de peste.

"À l'époque, c'est aussi un lieu de pèlerinage"

"À l'époque le lieu est aussi un lieu de pèlerinage, 122 miracles pendant grande période protestante, lieu connu dans tout le royaume, s'en remettre à la vierge des Ardilliers, c'est pas un acte anodin", explique Catherine Russac, responsable du service "ville d'art et d'histoire" de la ville de Saumur.

Ce tableau est d'ailleurs l'une des dernières œuvres de l'époque ornant encore cet imposant édifice. L'essentiel du trésor de l'église ayant été vendu.

"Les prêtres de l'Oratoire qui avaient la charge de guider le pèlerinage ont eu des besoins financiers pour des réparations des bâtiments."

"Ils ne pouvaient pas y subvenir eux-mêmes et ont donc vendu plusieurs dizaines d'œuvres d'art. Il n'est resté que trois tableaux seulement", raconte Jean Soubagne, vice-président des Amis de Notre-Dame des Ardilliers.

8000 € pour restaurer le tableau

Remporter les 8 000€ de ce vote en ligne organisé par la Fondation de sauvegarde de l'art français, serait en quelque sorte un don du ciel pour Notre-Dame des Ardilliers. D'autant que la municipalité a fixé sa priorité dans les travaux de la toiture de l'église.

"Cela serait une chance extraordinaire de restaurer ce tableau, en parallèle de la rénovation de Notre-Dame des Ardilliers qui coûte tout de même bien plus de 8 000 €", se réjouit Jackie Goulet, le maire de Saumur.

Restaurer cette toile permettrait enfin de résoudre une dernière énigme : sous la poussière, se cache peut-être la signature de son auteur inconnu.

3 participants dans la région

Mais pour avoir accès à cette somme de 8000€, il faut que le tableau "La ville de Saint-Aignan-sur-Cher" soit élu en ligne, chaque région ayant droit à cette somme pour une œuvre.

Dans la région Pays de la Loire, ce tableau est en concurrence avec plusieurs œuvres d'une chapelle à Beaumont-Pied-de-Boeuf, en Mayenne, et l’orgue de l’église de Chavagnes-en-Paillers, en Vendée.

Vous pouvez voter pour l'oeuvre de votre choix en allant sur ce site internet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité