• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Segré : le forcené s'est finalement rendu

Un homme était retranché avec une carabine à son domicile de Segré, dans le Maine-et-Loire, depuis mardi en début d'après-midi. Son logement est situé près de l'église et en face de l'école maternelle qu'il a fallu évacuer.

Par Fabienne Béranger

Après de longues heures de négociations, le forcené de Segré s'est finalement rendu vers 12h30 ce mercredi midi.

L'homme, âgé de 35 ans, s'était retranché dans sa petite maison avec une carabine 22 long rifle.
Selon des voisins, il aurait tiré plusieurs coups de feu en fin d'après-midi ce mardi, sans faire de blessés.
Un périmètre de sécurité a été mise en place. 15 élèves de l'école toute proche du domicile du forcené ont été évacués de même que des riverains. Certains ont pu regagner leur domicile dans la soirée.

Un peloton spécialisé de la gendarmerie de Chinon était arrivé hier dans la soirée en renfort des gendarmes du Maine-et-Loire déjà présents sur place.

C'est "un désespéré, qui ne réclame rien, ne revendique rien, ne menace personne à part lui-même", avait-on déclaré à la préfecture du Maine-et-Loire, avant la fin de l'opération.
Après plusieurs heures de négociations, entamées mardi soir et pendant lesquelles le père de famille communiquait avec ses proches sur les réseaux sociaux, "l'individu a finalement accepté de se rendre" et est sorti de chez lui, désarmé, vers 12h30, a indiqué le lieutenant-colonel Monin.

Il a été placé en garde à vue et une perquisition de son domicile était en cours mercredi après-midi.
Le périmètre de sécurité devait être progressivement levé, permettant à 54 enfants et neuf enseignants évacués mardi de regagner l'école maternelle voisine, et à une quinzaine de riverains de retrouver leur domicile.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : retour sur la conférence de presse de Ben Barbaud

Les + Lus