Lactalis : mis en cause par le Canard enchainé le préfet de Mayenne se défend de toute “manoeuvre”

Le siège de Lactalis et l'usine de Craon perquisitionnés le mercredi 17 janvier 2018 / © PE Cally - France 3 Pays de la Loire
Le siège de Lactalis et l'usine de Craon perquisitionnés le mercredi 17 janvier 2018 / © PE Cally - France 3 Pays de la Loire

Ce mercredi, un article de l'hebdomadaire satyrique laisse entendre que  Frédéric Veaux, préfet de Mayenne, aurait " manoeuvre " pour le compte de Lactalis. 

Par Evelyne Jousset



Lors d'une conférence de presse, en préfecture, Frédéric Veaux a tenu à donner ces précisions : " Non, je n’ai pas jamais demandé la moindre note aux services du Renseignement territorial. Ils ont juste fait leur boulot : être à l’écoute de la société. Je ne suis pas à la manœuvre pour le compte de Lactalis ». , Dans son article le Canard enchaîné laisse entendre que le préfet, ancien n° 2 du renseignement intérieur, aurait demandé aux ex-RG de surveiller Quentin Guillemain, président de l’association des familles victimes au lait Lactalis contaminé à la salmonelle. Ancien militant de l'Unef, ce dernier s'exprime sur les réseaux sociaux.


 

Sur le même sujet

Témoignage aide-soignante Ehpad

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés