Bruno Le Maire : “Lactalis reprendra toute boîte de lait infantile produite sur le site de Craon”

Bruno Le Maire le vendredi 12 janvier 2018 à l'issue de sa rencontre avec le PDG de Lactalis / © DR
Bruno Le Maire le vendredi 12 janvier 2018 à l'issue de sa rencontre avec le PDG de Lactalis / © DR

A l'issue de sa rencontre avec le PDG de Lactalis ce jeudi, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé que "Lactalis reprendra tous les produits de laits infantiles fabriqués sur le site de Craon, quelle que soit leur date de fabrication"

Par Fabienne Béranger

Le ministre de l'Economie a précisé que "l'Etat prend toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité sanitaire à laquelle les Français ont le droit" précisant que "plus une seule boîte de lait (produite sur le site de Craon, en Mayenne) ne doit être commercialisée."

"Lactalis reprendra tous les produits de laits infantiles fabriqués sur le site de Craon, quelle que soit leur date de fabrication, dans
tous les lieux de commercialisation, en particulier la grande distribution et les pharmacies"
a précisé Bruno Le Maire.

"A l'issue de cette réunion (avec Emmanuel Besnier, le patron de Lactalis), nous sommes convenus d'une série de décisions pour mettre fin aux dysfonctionnements dans les rappels, pour identifier la source de contamination et pour préserver le site de Craon" a indiqué le ministre de l'Economie, qui a également demandé "plus de transparence" au groupe.

Bruno Le Maire a notamment invité Emmanuel Besnier "à établir le plus rapidement possible les causes de la contamination. Je lui ai dit que tous les services de l'Etat nécessaires étaient à sa disposition pour l'aider à identifier" ces causes et "à les communiquer publiquement dans les meilleurs délais".

Le ministre de l'Economie a rappelé que "l'affaire est désormais entre les mains de la justice. La Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes travaille maintenant avec la justice et lui apporte tous les documents dont elle a besoin pour établir les responsabilités dans cette crise sanitaire".

Sur le volet de l'emploi, le ministre de l'Economie a rappelé que "des centaines d'emplois sont concernés en Mayenne. Au delà de ces emplois, ce sont les agriculteurs, les producteurs de lait qui sont aussi inquiets et concernés".
"Les salariés travaillant sur le site
(250 personnes NDLR) et placés en situation de chômage technique seront indemnisés à 100% par Lactalis".

► Les 4 mesures phare



Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus