Cet article date de plus de 6 ans

Laval : Jean-Christophe Gruau évincé du Front National

Comme nous vous l'annoncions la semaine passée, le candidat frontiste, Jean-Christophe Gruau, élu au conseil municipal de Laval en 2014, a été remercié par le FN.
Jean-Christophe Gruau est l'un des seize candidats aux élections départementales de mars définitivement exclus du Front national après des propos polémiques ou litigieux lors de la campagne.

"A l'issue de la commission des conflits des 28 et 29 mai dernier, les décisions suivantes ont été prises et notifiées aux intéressés: sur 31 dossiers étudiés sur 33 (deux reports par nécessité de complément d'information), 16 exclusions définitives", affirme Nicolas Bay, le patron de l'administration du parti dans un document transmis à l'AFP.

Les candidats ont été convoqués les 28 et 29 mai devant la Commission de discipline et de conciliation du parti pour un débat contradictoire, avant que cette commission ne propose une décision concernant chacun des cas. C'est Marine Le Pen, présidente du FN, qui a tranché ensuite de manière souveraine.
Elle a suivi "pour l'essentiel les préconisations de la commission", a précisé Nicolas Bay, secrétaire général du parti.

Concernant les quinze autre cas, il y a eu "deux suspensions de deux ans, trois suspensions d'un an, quatre suspensions de six mois, une suspension de trois mois, un blâme, un avertissement, et trois personnes "mises en indésirables" (n'étant plus adhérentes statutairement, elles n'auront pas la possibilité de réadhérer)".

Nicolas Bay n'a pas souhaité communiquer les noms des convoqués et des exclus: "On ne donne pas les noms. Ça se saura localement..."

JC Gruau avait rejoint le FN il y a peu, après son élection au conseil municipal de Laval en mai 2014. Le parti d'extrême droite lui reproche ses propos homophobes récurrents. Pratiquant volontiers un humour féroce, et fidèle soutien de Jean-Marie Le Pen, Jean-Christophe Gruau s'attendait à cette éviction.

De son côté, Louis Noguès, l'élu sarthois qui avait assimilé l'homosexualité à la zoophilie, n'était pas concerné par cette commission de discipline du FN. Le parti l'avait exclu dès ces propos tenus en mars dernier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rassemblement national politique