Laval : manifestation de soutien pour le livreur victime d'injures racistes

Le 14 mai dernier, une cliente insultait Yaya Guirassy en le traitant d'esclave. Ce samedi 3 juillet, à Laval, les soutiens du jeune livreur d'Uber Eats, ont manifesté pour dénoncer " les propos racistes décomplexés qui ternissent l'idée du bien vivre ensemble à Laval "
Une cinquantaine de personnes défilaient ce samedi 3 juillet dans les rues de Laval pour dénoncer un racisme de plus en plus décomplexé et revendiquer le droit au vivre ensemble en respectant les origines de chacun.
Une cinquantaine de personnes défilaient ce samedi 3 juillet dans les rues de Laval pour dénoncer un racisme de plus en plus décomplexé et revendiquer le droit au vivre ensemble en respectant les origines de chacun. © Céline Dupeyrat

" Dépêche toi esclave je vais te donner 1 centime tu mérite que sa " (NDLR: texte retranscrit à l'identique). Voici le message que Yaya Guirassy a reçu au soir du 14 mai par la cliente qui avait passé une commande via la plateforme de livraison Uber Eats.

à Laval, un livreur traité d'esclave par une cliente

Ces propos racistes, dont sont de plus en plus fréquemment victimes les livreurs d'origine étrangère, ont choqué au delà de la seule communauté des livreurs lavallois.

Ce samedi matin, 3 juillet, un rassemblement et une marche avaient lieu, dans les rues du centre-ville de Laval à l'appel de plusieurs collectifs et associations, dont le collectif des associations des guinéens de la Mayenne et la ligue des Droits de l'homme.

Une manifestation pour dire "non au racisme, aux discriminations et à la banalisation des comportements et des propos racistes"

" Que nous soyons africains, mayennais,antillais ou maghrébins, nous voulons promouvoir le bien-vivre ensemble dans le département. C'est ensemble que nous marcherons pour notre commune dignité et pour exiger le respect qui est dû à chacune et à chacun de nous " indique le collectif par la voie d'un communiqué.

Un défilé pour défendre et revendiquer le droit à la différence

Une cinquantaine de personnes ont défilé dans les rues de la ville, parmi elles, des membres de la communauté guinéenne rassemblée autour de Yaya Guirassy.

Ce dernier, encore choqué par ce qu'il a subi, n'a pas souhaité s'exprimer. Il a porté plainte et attend désormais les suites qui seront données à l'affaire.

Sur place, notre équipe a recueilli les réactions de deux des organisateurs de cette marche, il s'agit de Rammeh Zarai, éducateur sportif et livreur Uber Eats, porte-parole des livreurs de laval et d'Alain Vignier, représentant la Ligue des droits de l'Homme.

 

Manifestation de soutien au livreur insulté

Le cortège a défilé au son de la chanson de Claude Nougaro, "Armstrong" et en scandant le slogan " Blanc, noir, rouge, vert, asiatique, musulmans...tous mayennais. Travailleurs. Pas Esclaves ". 

Guillaume Garot, député PS et ancien maire de Laval et Florian Bercault, l'actuel maire DVG de la ville étaient présents, auprès des organisateurs, en signe de soutien.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société manifestation social