VIDÉO. Environnement : la carrière de Voutré optimise ses moyens de fabrication et de transport pour réduire son empreinte carbone

Publié le
Écrit par Pierre-Erik Cally, Fabienne Béranger
durée de la vidéo : 01min 39
La carrière de Voutré en Mayenne ©Reportage : Pierre-Erik Cally, Florie Cotenceau, William Sabas

Elle extrait chaque année 2,5 millions de tonnes de granulats et de sable pour la construction de routes et la production de béton. Mais la Carrière de Voutré en Mayenne entend bien réduire désormais son empreinte carbone. Pour y parvenir, l'entreprise veut améliorer ses moyens de fabrication et de transport.

2 à 3 fois par semaine, la zone est évacuée, et après quelques coups de sirène : des explosions résonnent dans la carrière de Voutré.

"Pour extraire notre gisement, on retire les couches de découvertes supérieures qui ne sont pas exploitables pour nos clients et ensuite, pour extraire la roche, on réalise des tirs de mines avec de l'explosif", explique Damien Versabeau, responsable de productio.

Cette carrière est la plus importante du pays pour sa production de rhyolite , c’est à dire de roches dures.

 A l’origine, ce sont les mouvements de la terre qui ont créé cette matière, il y a déjà un certain temps… 

"Ça remonte à 500 millions d'années, à l'époque du Cambrien, explique Aglaé Lepeltier, géologue, ce sont des volcans qui sont situés à une soixantaine de kilomètres de notre site actuel et des dépôts volcaniques du coup qui ont coulé vers le sud vers Voutré, entre autres". 

Et l’entreprise vient d’investir : ce tapis de transport par exemple fait 1,4 km. Il évite ainsi d’innombrables mouvements de machines.

Pour le transport des graviers, ce sont des containers qui vont désormais faire la navette entre vous très Paris et il ne reviendront pas à vide.

"On met 50 conteneurs sur un train et le train au lieu de faire l'aller simple vers l'Île-de-France peut faire un aller en charge avec des matériaux et au retour avec des déblais de chantier qui nous permettent de réaménager la carrière sur site ici à Voutré", explique Thomas Dupuy Langeac, président des Carrières de l'Ouest.

Soit une économie pour chaque train de 20 000 km de transport routier.

Cette carrière est l’une des plus anciennes de France. Les pavés haussmanniens notamment à Paris proviennent de ces 300 ha situés à cheval entre la Mayenne et la Sarthe.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité