Régionales 2021 en Pays de la Loire : c'est quoi les compétences de ma région ?

La région, c’est notre quotidien. Un mois avant le 1er tour des élections, Dimanche en politique vous explique quelles sont les compétences de la région avec des reportages et les explications d’un spécialiste, enseignant à Sciences Po à Rennes.

La région est une collectivité jeune, née en 1956. Mais ce n’est qu’en 1982 qu’elle devient une collectivité territoriale à part entière. En 1986, les conseillers régionaux sont élus au suffrage universel, un scrutin récent.
La région est une collectivité jeune, née en 1956. Mais ce n’est qu’en 1982 qu’elle devient une collectivité territoriale à part entière. En 1986, les conseillers régionaux sont élus au suffrage universel, un scrutin récent. © France Télévisions

La région est une collectivité jeune, née en 1956. Mais ce n’est qu’en 1982 qu’elle devient une collectivité territoriale à part entière. En 1986, les conseillers régionaux sont élus au suffrage universel, un scrutin récent.

Dimanche en Politique : C'est quoi les compétences de ma région ?

La région et la décentralisation

Au fil de la décentralisation, la région a donc pris du poids et acquis des compétences.

Historiquement, la région est liée à l’aménagement du territoire. C’est un échelon de planification qui devient progressivement un échelon politique 

Romain Pasquier

En 2015, avec la réforme initiée par François Hollande, les régions ont étendu leurs territoires. Ce n’est pas le cas des Pays de la Loire, qui est restée une région à part entière mais qui a gagné des compétences notamment dans les domaines de l’économie et des transports.

La question du rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne

La région des Pays de la Loire n’est pas une région identitaire mais "une région cohérente" selon le géographe Hervé le Bras. Romain Pasquier lui y voit "une identité composite avec un ensemble vendéen, un ensemble angevin et un ensemble breton, une identité construite autour de métropoles d’équilibre dans les années 60"

Mais à chaque élection ressurgit la question du rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne. Selon un sondage réalisé au début du mois de mai par l’IFOP, à la demande d’une association bretonne, "66% des ligériens trouvent légitime que les habitants de Loire-Atlantique puissent décider par référendum du retour éventuel de leur département en Bretagne"

51% des électeurs se disent prêts à voter à ce référendum.  Une question qui fait son chemin. Selon Romain Pasquier, il y a même "une nouvelle forme de mobilisation avec l’association à la Bretonne et des militants qui rajeunissent"

Des compétences élargies

Le budget de la région des Pays de la Loire pèse 2 milliards d’euros. Un budget à peine plus important que celui du département des Pays de la Loire ou de la métropole nantaise.

Mais à la différence des autres collectivités, la région a une capacité d’investissement très importante.

Chef de file en matière d’économie, le conseil régional a investi 500 millions d’euros pour aider les entreprises et les commerces depuis le début de la pandémie.

Les différentes compétences de la Région

Reportage de Vincent Raynal et Antoine Ropert

La région organisatrice des transports

Le second budget le plus important, c’est celui des transports : 381 millions d’euros. Depuis 2015, la région gère tous les transports scolaires. "Une façon d’harmoniser l’offre de transport sur tout le territoire", selon Romain Pasquier.

La région gère aussi les TER. "Nous assistons à l’émergence d’une autorité organisatrice des transports qui se régionalise" analyse l’enseignant à Sciences Po. Mais entre la SNCF et la région, les relations sont parfois compliquées.

Le transport ferré en Pays de la Loire

Reportage de Juliette Poirier et Antoine Ropert

L’ouverture à la concurrence

Le sujet le plus polémique, sujet de bataille entre la droite et la gauche, c’est l’ouverture des lignes ferroviaires à la concurrence. La France Insoumise n’en veut pas. Pourtant, selon Romain Pasquier "bien encadrée juridiquement, elle peut permettre l’amélioration du service et l’abaissement des coûts. C’est un outil d’amplification de la politique ferroviaire régionale"

Les Lycées : 1, 5 milliard d’investissement

Le troisième budget le plus important, c’est celui des lycées : 263 millions d’euros. Les investissements y sont considérables : 1, 5 milliard en 6 ans dans les Pays de la Loire.

La région a construit, investi et équipé 115 lycées publics qui accueillent 160 000 élèves. Elle emploie les 2358 agents qui entretiennent les bâtiments et servent chaque année plus de 10 millions de repas.

Le rôle économique de la région

Reportage de Charles Lemercier et Antoine Roynier

Selon Romain Pasquier, pour être plus efficace, l’Etat devrait alléger le millefeuille institutionnel. "On fragmente, on explose les compétences. On aurait intérêt à avoir des circuits courts pour décider. En Allemagne, ce sont les régions qui développent l’ensemble d’une chaine de compétences et ça marche mieux"

Les enjeux politiques

La région gagne du galon et elle attire les formations politiques. A un an de l’élection présidentielle, elles testent leurs poids dans l’électorat. Résultat : 8 listes en Pays de la Loire et une division de la gauche qui, selon le politique Arnauld Leclerc l’affaiblit beaucoup. Le résultat est selon lui incertain.

Arnauld Leclerc, politologue évoque les enjeux de ces régionales 2021 en Pays de la Loire

Seule certitude selon Romain Pasquier "le taux de participation qui devrait être moins catastrophique que pour les Municipales". L’allègement des mesures sanitaires devrait aussi selon lui permettre aux candidats de faire campagne pendant quelques jours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections