• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Mayenne : l'église de la Baconnière touchée par la tempête Miguel

Le toit de l'église s'est effondré après la tempête Miguel / © Pierre-Erik Cally
Le toit de l'église s'est effondré après la tempête Miguel / © Pierre-Erik Cally

L'église Ste Corneille et St Cyprien, à la Baconnière, était déjà fragilisée et fermée depuis 2014. La tempête Miguel vient d'aggraver la situation en faisant s'effondrer une partie du toit. Que va devnir ce patrimoine local témoin de toute une Histoire ?  

 

Par Evelyne Jousset

Une église imposante qui domine le village, bien proportionnée, l'église Ste Corneille et St Cyprien était déjà fragilisée et fermée depuis 2014. Elle avait été fermée par sécurité. Et quelques jours avant la tempête la charpente s'était affaissée. Les travaux pour sa restauration étaient déjà estimés à 1 million 500 000 euros. Un chiffre qu'il va falloir revoir à la hausse. 
Ici on s'interroge. Doit-on restaurer et consacrer autant d'argent à un bâtiment en si mauvais état ou bien doit-on le détuire ? 

Sa particularité: ses vitraux

C'est la seule église en Mayenne dotée d'une vingtaine de vitraux d'Auguste Alleaume. Un peintre verrier originaire d'Angers et décédé à Laval en 1940. Un artiste très remarqué pour ses travaux. Des vitraux qu'il faut consolider et protéger, quelque soit la décision prise pour l'avenir de cette église. Un patrimoine témoin de l'Histoire locale. De l'époque où ici une mine et une briquetterie fonctionnaient à plein temps et où le secteur employait des centaines de personnes. 


Appel aux donx en ligne

Une cagnotte en ligne a été mise en place pour un appel aux dons 

Reportage
 

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus